05/05/2016

Confess - Colleen Hoover


Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

Éditeur: Hugo&Cie
Distribué par: Interforum Editis
Parution: mai 2016
Genre: romance / sentimental








Et oui! Comme vous pouvez le voir, c'est un coup de coeur qui nous serre la poitrine dès le début. La première scène est touchante, poignante. Tous les mots sont là pour nous faire ressentir ce moment et nous tirer des larmes. Et ce n'est que le commencement!

Auburn vieillit et nous la retrouvons 5 ans plus tard. Elle semble regretter des choix du passé, ce qui aiguise évidemment notre curiosité. Je ne peux pas en dire beaucoup pour ne pas en dire trop, mais le cœur m'a fendu. J'ai eu beaucoup de peine et d'empathie pour Auburn. Je souhaitais de la voir prendre son courage à deux mains et de se forger un caractère pour s'exprimer enfin haut et fort, et de se défendre. Auburn, sans même réfléchir se dévoue corps et âme à démontrer tout l'amour qu'elle a à donner. Elle est prête à faire une tonne de sacrifices pour ceux qu'elle aime et ça l'a rend que plus louable. C'est tellement touchant, mais déchirant tout à la fois ; je l'ai eu en admiration. 

Il y a aussi Owen. Ce dernier a une approche assez directe. C'est un artiste, il est propriétaire de sa galerie et a un chat... qui s'appelle comme lui. Le personnage décrit ainsi m'a semblé bizarre et m'a laissé une drôle d'impression, qui heureusement a été chassée assez vite. Il est gentleman et tout simplement doux. Il sait donner sa confiance et son support ; c'est un homme respectable et fondamentalement bon. Comparativement à Auburn, son secret est révélé plus tardivement et cela me brûlait d'impatience de connaître son histoire. 

Emory ; quel phénomène! C'est une super amie que tout le monde aimerait avoir, malgré le fait qu'elle semble arriver d'une autre planète. Elle est surprotectrice, a un méchant caractère et est juste géniale.

Alors que l'art amène un joli côté à l'histoire, qu'on ne voit pas souvent dans les récits, les confessions quant à elles amènent un côté un peu plus profond. C'est une idée chouette de les avoir combinés et le résultat en est que plus convainquant. 

Nous explorons l'amour sous toutes les facettes, romantique et familial, des plus belles au plus affreuses. J'ai dévoré le roman à toute allure. Le fait d'avoir le point de vue des deux, chacun à leur tour, nous fait comprendre beaucoup de chose. L'intrigue est magnifiquement ficelé et tout s'entre-croise à merveille.

J'ai eu le cœur en mille miettes en même temps que de me sentir révoltée. Frissons par dessus frissons ; les sentiments déferlaient à grande vitesse. Je me suis accrochée à cette histoire comme à une bouée. Pour moi, la fin est juste belle et parfaite. 


          pour la lecture        





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire