03/08/2016

Ugly love - Colleen Hoover

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n’est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n’a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante.

Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d’attaches, simplement la passion… Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles :

Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur.

Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d’autres règles que les siennes. L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

Éditeur: Hugo 
Distributeur: Interforum Editis Canada 
Publication: Janvier 2016
Genre: Drame sentimental / Romance








Un autre roman de Colleen Hoover se classe parmi mes coups de cœur! En un mot: déchirant ! L'auteure a un talent pur, celui de nous envahir d'émotions. Déjà avec le premier chapitre, je savais que je me régalerais. L'humour et le drame se côtoient habilement dans ce récit. Cette auteure sait si bien nous faire passer du rire à l'angoisse, d'un moment léger à un autre plus alarmant. Et comme à son habitude, Colleen Hoover se promène d'un narrateur féminin à un narrateur masculin. Le récit chevauche le présent avec Tate et le passé avec Miles pour découvrir ce qui lui est arrivé. 

Nous voici aux premières palpitations de deux histoires d'amour. L'auteure a une main d'écriture magnifique et elle nous faire vivre ce début où notre cœur bat le rythme envers tout et rien vis-à-vis la personne avec laquelle nous voudrions passer toute notre vie. Le style plus poétique utilisé pour la narration de Miles nous amène totalement dans sa tête, son monde, en plus de la mise en page qui change aussi, rendant le tout intéressant.

Les scènes intimes sont bien décrites. Nous sommes dans la tête de Tate et nous ressentons parfaitement ses pensées. Les relations charnelles sont faites avec attention manifestant une belle sensualité, avec parfois une certaine bestialité, mais toujours avec respect.

Côté personnage, Mme Hoover mise bien, encore une fois. Tate est drôle, rafraîchissante, généreuse et sympathique envers ceux qui lui semblent agréables, et surtout elle dégage une belle humanité. Elle pense souvent au vieil homme de l'immeuble, si dévoué et attachant. D'ailleurs, cet homme qui porte le surnom de cap'tain est mon personnage préféré. Il est d'une belle sagesse et de grands conseils. Il est le confident des locataires et sait bien écouter. Quant à Miles, il est tendu et semble dépourvu de toutes émotions, mais un élan de gentillesse m'a procuré des frissons. Sa froide attitude m'a un peu irritée au départ, mais m'a aussi énormément touchée puisqu'on y décèle une profonde souffrance. Habituellement je n'aime pas les personnages indécis, mais dans le cas de Miles j'ai eu les yeux plein d'eau à force de ressentir son combat et sa douleur, jusqu'à pleurer avec lui. 

J'ai su deviner les grandes lignes dont certaines réactions de Miles et une partie de la chute, mais sans les subtils détails qui font chavirer notre cœur et qui nous offrent un tourbillon d'émotions. Je referme ce livre avec la chair de poule. Il va de soi que je le considère comme un coup de cœur pour m'avoir fait ressentir des émotions d'une telle intensité.





Merci à Interforum Canada 
pour cette émouvante lecture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire