23/09/2020

Un mensonge de trop - Éric Chassé

Samedi, 14 heures. Lorsque Mathis se réveille dans sa voiture, il ne comprend rien. Qu’est-ce qu’il fait là?

Peu à peu, quelques souvenirs flous se faufilent dans la mémoire de l’enseignant de troisième secondaire. Un verre, la veille. L’inconnu qui lui a offert à boire. Aurait-il été drogué?

De retour chez lui, il retrouve son portefeuille dans la boîte aux lettres. Le contenu en semble intact, mais on l’a accompagné d’une note: C’est parti.

Mathis comprend que quelqu’un, quelque part, sait tout de sa vie privée. Tout. Une vidéo explicite où il tient la vedette a été dérobée de son ordinateur et sera diffusée à tous ses contacts, dont ses élèves, s’il n’accepte pas les conditions d’un odieux chantage. Et ce n’est que la pointe de l’iceberg…

Éditeur: Guy Saint-Jean
Genre: Suspense / Policier 
Parution: Septembre 2020






La situation de départ de ce roman laisse planer un mystère qui nous pousse à vouloir en savoir davantage, à creuser et à trouver la vérité derrière cette cruelle mise en scène. L'identité de celui qui s'amuse aux dépens de Mathis et la vérité sont révélées vers la moitié du livre. Somme toute, l'auteur continue, avec brio, de faire monter la pression, de garder son récit captivant. Alors que les choses vont de plus en plus loin, le sort des personnages est inquiétant. Le rythme augmente au fil des pages: les scènes deviennent plus courtes et l'alternance entre les différents personnages est plus rapide. En tant que lecteur, on retient notre souffle en attendant la prochaine consigne que Mathis devra exécuter, le coup bas à venir qui lui tombera assurément sur la tête.

Alors qu'au départ l'on veut bien croire à l'innocence de Mathis, le doute s'immisce doucement, et l'impatience d'avoir le fin mot de l'histoire se point. C'est un récit dément qui m'a donné envie de crier et de brasser le personnage principal, de le raisonner. Le dénouement qu'a écrit Éric Chassé m'a laissée bouche bée et m'a un peu enragée! Cependant, cette finale démontre jusqu'où peut aller la folie et comment notre vie peut basculer en l'espace de quelques minutes seulement. Les personnages de ce roman sont pris dans une spirale infernale qui prouve que toute vengeance n'a pas nécessairement bon goût. 

Du même auteur:
Ils étaient deux: X

Merci à Guy Saint-Jean
pour ce moment 
   


21/09/2020

Café Corsé - Marie Paquet

 

Pour Viviane, la vie doit être à l'image d'un bon café : excitant, réconfortant et fait avec amour ! Mais parfois, il arrive que le café soit trop corsé. Un déménagement inattendu, des clients indésirables et un lourd bagage génétique pourraient l'empêcher d'avancer comme elle le souhaite, tels des cailloux dans son soulier.
Heureusement, Viviane a toujours l'espoir de voir toutes les situations pencher du bon côté. A l'instar du lait et du sucre, elle peut compter sur des amies précieuses et des hommes surprenants pour dire adieu à l'amertume non désirée!

Éditeur: Goélette
Genre: Récit / Romance / Policier
Parution: Septembre 2020







Déjà, la scène d'ouverture démarre sur un bon ton avec une discussion entre copines qui se racontent de drôles d’anecdotes. L'ambiance est légère et leur complicité se ressent bien. Ces quatre femmes se sont d'abord liées grâce à leur domaine d'étude. Alors que deux d'entre elles enseignent toujours, Vivianne, le personnage principal, et Élisa ont totalement changé de cap en ouvrant un café. C'est d'ailleurs dans cet endroit que se déroule une bonne partie du roman. 

Pendant les quelques semaines qu'elles nous partagent, les filles vivent une panoplie d'émotions. Plusieurs épreuves se placeront sur la route de Vivianne et l'auteure a sincèrement bien dosé le tout. Entre un gang de rue qui veut extorquer le café, un ex infidèle, une nouvelle conquête, la maladie qui s'est insinuée dans la vie de sa mère, et dans la sienne, ainsi que des moments entre amies, Vivianne essaie, tant bien que mal, de garder la tête froide. Ses émotions à fleur de peau et son caractère parfois fort, parfois plus vulnérable et absolument humain m'ont touchée. Il va sans dire que j'ai adoré l'accompagner l'espace de quelques heures. 

Cormac Callaghan est un des policiers chargés d'enquêter sur les criminels qui menacent les deux baristas. Il est une preuve comme quoi il ne faut pas toujours miser sur la première impression. Derrière son air bourru, il dissimule une belle sensibilité qu'il dévoile peu à peu au fil des lignes. Les interactions entre ce policier et Vivianne sont mignonnes. Elles font ressortir un côté taquin de leur personnalité, leur donnant un charme supplémentaire. Le développement de leur relation autour d'un jeu qu'ils ont instauré entre eux dès le départ m'a fait sourire pratiquement du début à la fin. Quant à Élisa, elle ajoute assurément du bonheur dans cette histoire. Son franc-parler crée des situations délicieusement drôles. Aussi, à l'extérieur du café, les filles ont installé une ardoise pour y noter une petite pensée quotidienne. Quelle belle idée pour rehausser encore d'un cran le côté humoristique du récit. Café corsé est un roman que je suggère pour le mélange intelligent des genres et pour les émotions qu'il nous fait ressentir. 



Merci à Goélette     
pour ce succulent roman






17/09/2020

Conte interdit - Peter Pan - Simon Rousseau

 

Une vague de drogués se jetant du haut d’immeubles, croyant pouvoir voler. La disparition d’une jeune femme, Wendy Gauthier, et de ses deux frères délinquants, évadés de leur pénitencier pour mineurs. Une île perdue dans la forêt boréale, habitée par une communauté déjantée et leur leader sans âge. Une baronne du crime nymphomane et amoureuse des bijoux en forme de clochettes. Un enquêteur médisant dépourvu de sa main droite, dévorée par un cannibale qui hante encore ses nuits. La réécriture la plus sombre du conte classique »Peter Pan » jamais imaginée, entre vos mains. Oserez-vous plonger dans ce Conte Interdit ?

Éditeur: AdA
Genre: Horreur / Policier
Parution: Septembre 2017







Peter Pan fut le quatrième titre la collection des Contes interdits que je lisais. Je n'aime pas trop les récits d'horreur, et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle ce récit a pris la poussière pendant trois années dans ma bibliothèque. Avec le froid des derniers jours, je trouvais qu'il était enfin le temps de l'ouvrir, de découvrir cette histoire glauque. Je dois dire que j'ai failli le refermer après le premier chapitre: l'auteur commence plutôt rudement. Par chance, il nous laisse souffler un peu avant de nous exposer une nouvelle vague d’épouvante. 

Les sujets abordés sont lourds et m'ont donné envie d'arrêter ma lecture à plus d'une reprise, mais l'enquête policière est si captivante que je n'ai pas pu faire autrement que de me rendre jusqu'à la fin. D'ailleurs, le dénouement m'a fait enrager. Je dois cependant avouer, après un certain recul, que même si je déteste ce genre de fin, Simon Rousseau a imaginé une finale de fou! Je l'avais un peu devinée, mais je me fermais les yeux en espérant que le vent tournerait d'une toute autre manière. 

Du côté des liens entre les personnages, j'ai adoré la rivalité entre Hook et le Crocodile, Wendy et son envie de protection envers ses frères, ainsi que toutes ces petites caractéristiques qui sont conformes à ceux du film, tout en étant différentes. Cette recherche fastidieuse qui cause énormément de torts est marquante et garde les lecteurs en haleine jusqu'à la toute dernière ligne. Quant à Pan, il a éveillé des sentiments contradictoires chez moi: de la colère, mais aussi de la pitié et de la compassion. Ce livre, abordant déviance sexuelle, pédophilie et consommation de drogues, déclenche une panoplie d'émotions chez le lecteur. Je ne verrais définitivement plus Peter Pan de la même façon. 

De la même série:
Blanche-Neige: X
Le Petit Chaperon rouge: X



16/09/2020

Everyday Heroes - T3 - Kay Bromberg - Braver les risques

 

Toute cette histoire de concours était censée se dérouler simplement. Je sais, je sais. Lancer le concours du » Papa le plus sexy » pour regagner la confiance de mon patron, et sauver l’un des magazines en ligne pour lequel je travaille, c’était mon idée. Mais je ne pouvais pas pévoir que le concurrent numéro dix, soit le terriblement sexy Grayson Malone. Mosieur Compliqué en personne. Parce que Grayson m’a bien connue lorsqu’on était plus jeunes, et je lui rappelle son passé. Et aussi la femme qui lui a brisé le coeur, et qui l’a quitté, le laissant élever seul le petit garçon le plus adorable que j’ai jamais vu.

Mais pas question d’entamer une relation, encore moins avec un papa célibataire qui trimbale des valises. Même s’il a des abdos d’enfer et le sourire ravageur. Et maintenant que le concours touche à sa fin, les six mois qui viennent de s’écouler, c’était juste pour s’amuser, ou nous avons créé quelque chose qui vaut la peine de tout risquer ?

Éditeur: Hugo&Cie
Distributeur: Hachette Canada
Genre: Romance
Parution: Août 2020





Voici le roman sur le troisième et dernier frère Malone: Grayson. Papa célibataire, il s'occupe de son fils Luke avec le soutien indéfectible de toute sa famille. Au fil des lignes, Grayson se dévoile, faisant ainsi la lumière sur son passé et la raison pour laquelle il s'est cruellement retrouvé seul avec son garçon du jour au lendemain. Son cœur, fermé et barricadé, est dur à percer. Son attitude et son repli sur lui-même sont crève-cœur, quoique tout à fait crédibles et compréhensibles. Grayson et Luke, huit ans, partagent un lien puissant duquel émanent amour, plaisir et solidité. Ce petit garçon qui fait face à l'absence de sa mère, récoltant quelques commentaires déplacés de ces camarades de classe, est bouleversant. Si fragile, mais si fort à la fois, à l'image de son père, Luke est un être sensible à l'affût des sentiments des autres. Ses questions enfantines qui placent parfois son père dans l'embarras font sourire.

"Vivre,
c'est se mettre en jeu soi-même
et prendre des risques."

Sidney, de son côté, évolue d'une splendide façon. Plutôt superficielle au départ, elle change et voit la vie sous un nouvel angle de vue grâce au contact de Grayson et des membres de sa famille. Elle apprend beaucoup sur elle-même, parfois même étonnée de certains traits de caractère qu'elle développe et découvre. Ce roman met de l'avant Grayson qui a l'amour inconditionnel de ses parents et Sidney qui recherche tant l'approbation de son père. Les deux situations familiales, à l'opposé, sont autant touchantes. 

Pour ce troisième tome, contrairement aux deux précédents où c'est la maman des Malone qui s'interpose beaucoup, ici c'est leur père qui prend davantage de place. Sa grande sagesse et son amour apparent vis-à-vis chacun des membres de sa famille m'ont touchée. À travers ces lignes, l'auteure aborde aussi l'importance du laisser-aller envers le passé qu'on ne peut pas changer et le pardon envers soi et les autres pour avancer. Un troisième volet aussi délicieux que les deux premiers. 

De la même série:
Everyday Heroes, tome 1, Braver les dangers: X
Everyday Heroes, tome 2, Braver les flammes: X


pour ce troisième volet 
 



14/09/2020

Histoires de mamans - Collectif

Le grand retour, Nadia Lakhdari

Après dix ans à l'étranger, Elisabeth revient s'établir à Montréal avec ses deux enfants, Gabrielle et Nathan.
De retour sans leur père, elle compte beaucoup sur sa mère pour l'aider au quotidien. Mais celle-ci semble des plus occupées avec sa Zumba, son tennis, ses cours de dégustation de vins et une mystérieuse nouvelle amitié. Alors qu'Elisabeth tente de retrouver celle qu'elle était avant la maternité, elle doit jongler avec cette grand-mère presque retombée en adolescence, un prétendant insistant, une quasi-ado qui vit de grands drames et un petit garçon qui a encore bien besoin de sa maman.
Toi, veux-tu des enfants ?


Catherine Girard-Audet

L'existence de Joséphine est chamboulée le jour de ses trente-quatre ans, lorsque son chum Samuel lui demande tout bonnement si elle pense un jour vouloir des enfants. Etant passée maître dans l'art du déni volontaire, Jo doit maintenant faire face à son horloge biologique et à l'avenir de son utérus. Heureusement, elle peut compter sur ses deux meilleures copines, Lily et Bianca, pour débattre de la chose autour d'un (douze) verre de vin.
Le paradoxe de l'hippocampe

Josée Bournival

Vivianne est mère de trois enfants, propriétaire d'un chat obèse et patronne d'une clinique vétérinaire. Son quotidien mouvementé laisse bien peu de place à l'introspection. Pourtant, le divorce imprévu d'une amie l'oblige à faire un examen minutieux de sa vie et du bonheur qu'elle y trouve... ou pas. Elle se met à réfléchir à cette fichue question qui revient encore et encore : est-ce que la présence des enfants justifie de rester en couple quand l'amour s'essouffle ? Celle qui se passionne pour les animaux domestiques souhaiterait-elle à présent ressembler au cheval de mer ?

Éditeur: Goélette
Genre: Récit 
Parution: Août 2020









Ce livre, comportant trois histoires d'à peine cent pages chacune, se lit vraiment bien. Ce fut, en général, un beau moment de lecture en compagnie de ces trois mamans qui ont une situation familiale et un quotidien différents. Les auteurs ont séparé leurs récits par des chapitres au concept intéressant: en mois, en année, et en utilisant des noms d'animaux. 

Le grand retour de Nadia Lakhdari est la première histoire de ce roman. Élisabeth a quitté New York pour venir se réinstaller à Montréal avec ses enfants, laissant son conjoint, à la carrière florissante, derrière elle. Par quelques retours en arrière, l'auteure expose les raisons de ce déménagement seule avec sa progéniture. Malheureusement, Élisabeth m'a fait rouler des yeux plus d'une fois. Elle semble croire que sa mère lui doit tout, et elle passe une partie de son temps à rechigner sur le fait qu'elle ne l'aide pas assez à son goût, au lieu de simplement la remercier pour le soutien qu'elle lui apporte. Il va sans dire que son attitude, qui alourdit le récit, m'a déplu. Par chance, le dernier quart est beaucoup plus positif alors qu'Élisabeth évolue au niveau personnel. Elle redécouvre le plaisir de ralentir le rythme et de profiter de la vie en dehors du travail. La conclusion est une bouffée d'air frais après le chemin parcouru. 

La deuxième histoire, Toi, veux-tu des enfants?, fut ma préférée des trois. La personnalité de Joséphine et de ses deux amies m'a absolument charmée. De chapitre en chapitre, l'auteure fait un bond d'un an ou deux, toujours à la même date, qui est en fait la journée d'anniversaire du personnage principal. Cette façon de faire est très originale et permet aux lecteurs de suivre les changements dans la vie de Joséphine de ses trente-quatre à ses quarante ans. Grâce à ses trois femmes aux rêves distincts, plusieurs facettes sont évoquées. L'une est sûre de ne pas vouloir d'enfant, tandis que l'autre est certaine d'en désirer. Au fil de ces années qui défilent, la dépression post-partum, la fausse couche et l’insémination font partie de leur parcours. Joséphine revient aussi sur ses amourettespassées ainsi que sa rencontre avec son conjoint actuel avec humour et autodérision. Un récit qui aborde les difficultés de la maternité, avec un soupçon de légèreté et d'espoir.

Quant à la dernière histoire, Le paradoxe de l'hippocampe, elle met en scène Vivianne qui vit dans une routine établie depuis quelque temps déjà. L'annonce du divorce de son amie fait poindre des questionnements chez elle. Cette dernière m'a plu par son caractère, sa carrière et l'introspection qu'elle se permet. Cette femme ose s'avouer qu'elle n'est plus aussi bien qu'au départ dans sa relation amoureuse. Cependant, j'aurais justement apprécié plus de discussion de couple, une prise de conscience éclairée à deux. Son nouvel employé apporte du piquant et des sourires dans sa vie. Sautera-t-elle le pas? Personnellement, la conclusion m'a laissée sur ma faim. Il n'y a pas vraiment de dénouement et j'aurais aimé connaître le chemin qu'emprunte finalement Vivianne. 


Merci à Goélette     
pour ces belles histoires



10/09/2020

Il est grand temps de rallumer les étoiles - Virginie Grimaldi


Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.

À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.

Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.

Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin. Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

Éditeur: Fayard
Genre: Récit / Contemporain
Parution: Juin 2018







Anna, mère célibataire épuisée, peine à joindre les deux bouts. Pour fuir cette réalité oppressante et passer un moment avec ses filles afin d'essayer de les comprendre, elle part en road trip avec sa progéniture. Ce qui est super intéressant, c'est le fait que l'auteure nous donne accès aux pensées des trois femmes sous différentes façons: un journal intime pour Lily douze ans, un blogue géré par Chloé l'adolescente de dix-sept ans ainsi qu'une narration plutôt habituelle pour la mère. 

C'est un voyage qui promet, à la base, des moments intenses en famille, mais qui, finalement, apporte également des instants amicaux, et ce, peu importe l'âge. Je pense notamment aux soirées cocasses entre adultes, aux conversations avec Diego ainsi qu'aux querelles, mais aussi à l'entraide entre les jeunes des campeurs. Alors que les deux sœurs s'allient dans le but de retourner le plus rapidement possible à la maison, elles découvriront le plaisir que leur procure cette escapade au milieu de tous ces personnages. Julien et son enthousiaste ainsi que son fils Noé, si silencieux, mais qui a tant à leur apprendre, sont un atout inestimable à ce périple. 

La jeune Lily est définitivement mon personnage préféré. Sa candeur est absolument charmante et son ouverture d'esprit est émouvante: elle voit les gens et la vie d'une manière unique et cela témoigne de sa grande maturité. Grâce à ses expressions toutes mélangées et ses réflexions si sincères et authentiques, elle amène une légèreté au récit. Malgré des relations mère-filles et fraternelles parfois en dents de scie, l'amour transparaît dans chacune des lignes. Le soutien indéfectible des membres de cette famille est touchant, surtout lorsque le secret que cache Anna est enfin révélé. L'auteure a créé des personnages vibrants qui ont tous une histoire à raconter qui vaille la peine d'être lue. C'est aussi une belle réflexion sur les gens qui croisent notre route. 



07/09/2020

Pumpkin Autumn Challenge - 2020



Organisateur: Guimause
Site de l'organisateur: X
Page du challenge: X
Date: 1er septembre au 30 novembre

Les palliers:
Une faim de loup: 1 catégorie par menu
Ça s'appelle avoir les crocs: 2 catégories par menu ✓
Un appétit de goule: 4 catégories par menu











Je suis Médée, vieux crocodile!
(Trahison, Thriller, Policier, Horreur, Épouvante)

✓ Peter Pan - Simon Rousseau: X






Les chimères de la Sylve rouge
(Gothique, Vampire, Créatures de la nuit, Ténèbres, Macabre)



Les supplices de la Belladone 
(Couverture noire)



Esprit, es-tu là? 
(Fantôme, Fantômes du passé, Histoire de famille, Historique)




Il fait un temps épouvantail !
(Halloween, Automne)


Siroter un chocolat chaud à la cannelle sous les saules
(Anthropomorphisme, Enfance, Feel good, Cocooning)


Fafnir ton assiette, sinon pas de piécette!
(Créatures légendaires, Fantastique, Petit peuple, Féérie, Conte, Légendes, Mythes)


A window to the past
(Sorcier, SFFF, Magie)




Les rêves d'Aurore (LGBTQIA+, Militantisme)

✓ Branché sur toi - Sophie Vaillancourt & Janney Deveault





Sarah Bernhardt, monstre sacré
(Dramaturgie, Pièce de théâtre/ Art)


Les écailles de Mélusine
(Féminisme, Transformation, Métamorphose)


Nausicaa de la Vallée du Vent
(Nature writing, Écologie, Nature, Post-apocalyptique)