17/09/2018

Du côté du bonheur - Anna McPartlin

L'histoire de Maisie, une Irlandaise courageuse qui retrouve le bonheur en quittant son mari violent. Peu après, son fils Jeremy disparaît avec son ami sans laisser de trace. Maisie reconstitue le fil des événements, aidée par son petit ami, Fred, et par Lynn, sa fidèle amie. Sa vie sera bouleversée par le secret qu'elle sera amenée à découvrir.

Éditeur: Cherche midi 
Distributeur: Interforum Editis Canada
Genre: Drame
Parution: Mai 2018








J'ai choisi ce livre sans même lire le résumé tellement que j'étais convaincue qu'il me toucherait, et je n'ai pas eu tort. Anna McPartlin se classe maintenant définitivement parmi mes auteurs préférés grâce aux sentiments que ses romans génèrent en moi. À chaque lecture, c’est un flot d’émotions et des torrents de larmes. Je ne sais pas comment elle fait, mais, malgré tout cela, il y a toujours une parcelle d’espoir et de lumière. Ce roman évoque l’histoire d’un drame qui aurait pu être évité. En tant que lecteur, on comprend rapidement que la disparition du jeune Jérémy cache quelque chose d’important, de profondément triste. On imagine, on craint le pire et on espère jusqu’à la révélation finale. Alors que nous avons une idée de comment le roman se termine, il est, d’après moi, impossible d’en deviner les détails et les raisons. 

L’auteure a une belle façon d’amener les événements et d’exposer la vérité. Elle alterne le présent (la recherche du garçon) avec des épisodes de la nuit de la disparition. Ainsi, nous découvrons précisément le déroulement de cette fameuse soirée entre copains tout en déterrant les secrets et le passé de l’un et de l’autre. Les personnages nous touchent, tous autant qu’ils sont. Bridie qui, malgré sa maladie et une grande fragilité qui en découle, dégage une belle joie de vivre. Les émotions qu’elle décrit, sa frustration vis-à-vis ses pertes de mémoire, ses réactions et ses pensées sont venues me chercher : j’ai eu si mal pour elle. Maisie est un des personnages principaux. Quelle femme forte et sensible! Ses gestes m’ont émue et le rôle qu’elle joue dans ce roman est si admirable, si altruisme. Il y a aussi Lynn et son grand cœur, Fred et sa douceur, Valérie et son intensité, Dave et son besoin d’être accepté, sans oublier la solitude et l’autonomie de Rave. 

Je ne peux pas révéler le thème majeur du livre sans dévoiler les moments importants du roman, mais je peux vous dire qu’il amène à la tolérance, à l’ouverture d’esprit et à une certaine conscientisation sociale. C’est un texte qui ne peut pas faire autrement que de se frayer un chemin jusqu’à notre cœur. Dans mon cas, j’en ressors totalement bouleversée. Je crois même que c'est mon roman préféré de cette auteure jusqu'à maintenant, et Les derniers jours de Rabbit Hayes avait déjà mis la barre haute. J'ai pleuré pendant les vingt dernières pages, et plus encore.


♪ Playlist:
We'll Meet Again - Vera Lynn
Stay Another Day - Eart 17
Let Me In - REM
Jeremy - Pearl Jam
Definitely Maybe - Oasis

De la même auteure:
Les derniers jours de Rabbit Hayes: X
Mon midi, mon minuit: X

pour cette lecture    


     

14/09/2018

Comment se débarrasser du marié? - Marie-Claude Martel


Rachelle devrait se réjouir du mariage à venir de sa soeur. Pourtant, elle cherche à tout faire foirer. Comprenez bien: elle adore sa cadette. Elle aurait pu choisir n'importe qui. Naturellement, l'élu de son coeur est l'infidèle Jonathan, un séducteur invétéré. Le seul défaut de Mireille est la naïveté. Rachelle entreprend donc un projet aussi colossal que rocambolesque: se débarrasser du marié. Avec l'aide de Virginie, son amie à l'allure gothique habituée aux aventures traumatisantes, notre demoiselle d'honneur mutine fera tout pour dénoncer les agissements déplacés de son beau-frère envers la gent féminine... incluant sa propre personne. Les filles arriveront-elles à convaincre Mireille d'abandonner ses projets de mariage? Rachelle réussira-t-elle à éviter de passer pour une célibataire jalouse?

Éditeur: Les Éditeurs Réunis
Genre:  Chick-lit
Parution: Août 2018










Rachelle essaie d'empêcher, avec d'excellentes raisons, le mariage de sa sœur. Alors que je m'attendais à une série de coups pendables vis-à-vis Jonathan, le futur marié, l'on se retrouve finalement davantage au cœur de la vie amoureuse de Rachelle et de Virginie, sa meilleure amie. Malgré sa grande légèreté, caractéristique que je recherchais, j'ai refermé ce livre avec un avis plutôt mitigé. 

J'ai plaint Mireille, la future mariée, du début à la fin. Elle est si gentille et croit tant en la bonté des gens que j'ai trouvé triste le comportement des gens autour d'elle. Et, la conclusion ne m'a pas satisfaite, je l'ai même trouvée un peu injuste pour elle. La relation, un tantinet tordue, entre Virginie et son conjoint, qui m'a semblé drôle au départ, m'a vite refroidie. J'ai parfois trouvé qu'elle dépassait les bornes, et son conjoint m'a vraiment fait pitié, surtout lorsque l'on comprend les raisons de ses agissements. Cependant, l'auteure a bien fait les choses parce que j'ai littéralement détesté Jonathan. Chaque ligne où il était présent m'a fait grincer des dents. J'ai aussi aimé suivre les péripéties de Rachelle qui a le don de se mettre dans des situations embarrassantes qui lui fait monter le rouge aux joues. Une gaffe n'attend pas l'autre et cela donne un bon ton au récit. En plus, elle ne l'a pas facile côté cœur et elle tombe quelques fois sur de drôles d'énergumènes. Malaises et situations loufoques sont au rendez-vous. 

Antoine est un des personnages que j'ai pleinement appréciés. Mystérieux et gentleman, il est toujours prêt à porter secours. L'angle sous lequel on le découvre change au cours du récit pour démontrer un autre côté de sa personnalité, tout autant charmant. C'est mon personnage préféré du roman, même s'il est autant présent qu'un fantôme pendant les premiers chapitres. Pour terminer, j'ai malheureusement trouvé la fin bizarre et l'épilogue livrée expressément, conclue à vitesse grand v et je n'y ai pas cru. Aussi, plusieurs questions au sujet de certaines situations et à propos de Gabriel et de Jonathan restent en suspens.



pour cette lecture      



11/09/2018

Évasion - T1 - Qui sacrifier? - Sylvie G.

Et toi, en sortirais-tu vivant ?

— Chers participants, je vous souhaite la bienvenue à Escape, le jeu qui vous donne soixante minutes pour vous évader. Si vous réussissez, vous vivrez ; si vous échouez, vous mourrez ! Vous êtes tous consentants à jouer au péril de votre vie ?

— Oui ! crie le groupe d’une seule voix.

Un bruit attire soudainement notre attention. Vers le haut du mur, un écran géant se dresse. On y voit Victor, ligoté à une chaise, qui s’adresse à nous.

— Faites tout ce qu’ils vous disent. Ils vont me tuer ! Tess, je t’en supplie, ce n’est pas un jeu, je te jure qu’ils vont vraiment me tuer !

Des amis en mal d’aventure prennent part à un jeu ­d’évasion inoffensif en apparence. Au fil des directives qui leur sont données et des horreurs auxquelles on les soumet, ils comprennent bientôt qu’ils font face à des menaces bien réelles. À mesure que passent les minutes, les règles du jeu changent… et le piège se referme sur eux. Qui survivra aux insurmontables épreuves qui leur sont lancées ? Quelle sera la limite à franchir pour sortir indemne de ce qui risque d’être leur tombeau ?

Tess, Korey, Shay, Jaymee, Mila, Cody et Tyler devront réussir leur évasion… ou faire face à leur fin tragique.

Éditeur: JCL
Genre: Suspense
Parution: Août 2018







L'auteure m'a saisie à la première ligne: je ne m'attendais pas à ce qu'elle nous jette directement dans le bain, au cœur de l'action, aussi vite. J'ai été surprise d'une belle façon: j'adore ce genre de début. Après avoir compris que les jeunes sont en mauvaise posture, et c'est un euphémisme de dire cela, l'auteure retourne en arrière, quelques jours, quelques heures plus tôt. Chacun des personnages prend la parole et expose sa situation (familiale, professionnelle et amoureuse). Il est évident qu'avec toutes ces confidences on s'attache à eux. En plus, leur personnalité, leurs gestes et leurs paroles prouvent qu'ils sont tous de bonnes personnes, sauf un cas à part. Je me suis mise à avoir envie de freiner ma lecture, à avancer sur la pointe des pieds pour ne pas perdre un seul de ces jeunes. Parce que, avec le résumé, on comprend que la perte de l'un ou de l'autre est inévitable. 

L'ambiance est lugubre et, sachant ce qui attend les personnages, elle donne des frissons. Heureusement, certains d'entre eux ont un bon sens de l'humour qui détend, par moment, cette lourde atmosphère. Aussi, l'espèce de guerre entre Tess et Korey, remplie de répliques sarcastiques, est bien agréable. 

Malheureusement, j'ai découvert ce qui se cachait derrière le scénario à la moitié du livre. J'espérais avoir tort, mais finalement la mise en scène, en ce qui a trait à l'organisation du jeu, était plutôt évidente, prévisible. Cependant, le sort réservé aux participants est plutôt inattendu et une bonne tension perdure tout au long du roman. D'autant plus que l'auteure est cruelle. C'est atroce de peindre des personnages si charmants qui nous sont finalement arrachés, mais c'est autant inhumain de terminé un roman sur une note si dramatique. J'ai l'impression que le temps est suspendu, comme si elle avait mis le film sur pause en plein milieu de la représentation. Il sera difficile d'attendre trois mois encore pour pouvoir lire la suite. 



Merci à JCL            

pour ce moment de tension


31/08/2018

Un rayon de soleil entre nos vies - Corine Dossa

« — Je suis enceinte. De six mois. Je reviens de chez la gynéco. Qu'est-ce que je vais faire, Camille ? Pourquoi moi ? Il y a tant de femmes qui veulent un enfant et qui n'en ont pas. La vie est injuste.
Je restai abasourdie. Ariane, enceinte ? Quelle ironie du sort. »

Deux sœurs que tout oppose se voient réunies autour de la naissance d'un bébé pas comme les autres : Amarilla. Ariane, la nouvelle maman globe-trotteuse qui fuit éperdument les attaches, et Camille, qui rêve de maternité et d'homme idéal, vont devoir tisser l'avenir avec les fils du passé et mettre de côté leurs peurs, leurs doutes et les aléas de la vie. La petite Amarilla sera ainsi la bonne étoile qui les aidera à définir et à construire leur famille, une famille extraordinaire.

Éditeur: Libre expression
Genre: Sentimental 
Parution: Juin 2018







Ariane, en plus de ne pas désirer d'enfant, hérite d'une petite fille différente, qui aura tout pour charmer le cœur de ceux qui croisent son chemin. Cette jeune femme doit affronter les coups de la vie avec la tête haute et, heureusement, elle a quelqu'un pour l'accompagner, pour éclairer ses jours plus gris. 

Dès le départ, ce livre m'a rentré dedans. L'état dans lequel se retrouve Ariane, un peu perdue au milieu de tout ça, et la détresse qu'exprime Camille m'ont déchiré les tripes. J'ai eu les larmes aux yeux devant la souffrance de ces deux sœurs, mais aussi des gens qui les entourent. On ressent clairement l'intensité de leurs émotions. Des émotions fortes, vives, surtout celles d'Ariane qui patauge dans un océan d'incertitudes rempli de décisions importantes à prendre. C'est une histoire de liens, de liens si forts, mais si fragiles à la fois entre deux sœurs qui n'ont plus qu'elles-mêmes sur qui compter, mais aussi de liens maternels, familial et social. Un récit qui parle d'interactions entre les gens, sur les réactions parfois rebutantes et blessantes de certaines personnes, mais aussi sur ce que les autres ont à nous apporter.

Un livre si court à lire avec ses deux cent vingt pages, mais qui m'a procuré des larmes, des frissons et des sourires. L'auteure a décidément amené mes émotions faire un tour de montagnes russes avec tous ses personnages au cœur si pur. Camille est un peu vite en affaire, mais j'ai bien aimé son côté rêveuse et optimiste. Que dire de Pedro? Cet homme qui prend la vie tout simplement comme elle vient, avec un bonheur immense. Une histoire si bouleversante, mais si douce à la fois grâce à Amarilla. Cette petite fille si lumineuse et surprenante qui a tant à partager. 

Les thèmes abordés sont touchants et le cheminement des personnages est difficile, mais magnifique. Je suis convaincue que vous ne ressortirez pas de cette lecture sans verser une larme ou, du moins, sans avoir le cœur serré.



Merci à Librex      
pour cette belle histoire



30/08/2018

Bilan du mois - Août 2018


                                                                    


Mon top 3:
Du côté du bonheur - Anna McPartlin (X)
Daisy - T1 et T2 - Reiko Momochi
Le retour d'Annabelle - Katherine Girard

L'avis mitigé du mois: ---


Autres lectures agréables du mois:
Et si on s'aimait - Chantal Bissonnette (X)
Off-Campus - T1 - L'entente - Elle Kennedy (X)
Poules, renards, vipères - T3 - Célis - Paul Ivoire (X)







Origines des auteurs: 
Québec: 2
Irlande: 1
Canada: 1
France: 1
Japon: 2

Genre lu:
Romance: 2
Drame: 4
Aventure: 1 







Auteur:
Le retour d'Annabelle - Katherine Girard

Goélette:
Les pierres bleues - Chantal Bissonnette
La vie en trompe-l'oeil - Claire Pontbriand

Interforum Editis Canada:
Daisy - T1 et T2 - Reiko Momochi (Akata)

JCL:
Évasion - Qui Sacrifier? - Sylvie G.



24/08/2018

Off-Campus - T1 - L'entente - Elle Kennedy

Hannah Wells pense enfin avoir trouvé quelqu’un avec qui se caser. Malheureusement, il ne sait pas qu’elle existe. Si elle veut réussir à attirer son attention, elle devra prendre les grands moyens… Et accepter de donner des cours de rattrapage à Garrett Graham, la star de l’équipe de hockey de l’université. Garrett a tout ce qu’il faut pour devenir un joueur professionnel, mais ses mauvais résultats risquent de lui coûter sa place dans l’équipe. En échange des services de tutorat d’Hannah, il promet de l’aider à séduire le quart arrière de l’équipe de football. Leur drôle d’arrangement semble parfait sur papier. Toutefois, il se pourrait que cette entente change complètement leur vie...

Éditeur: Hugo&Cie
Distributeur: Hachette Canada
Genre: Romance 
Parution: Février 2017









Je suis un peu en retard sur la frénésie de cette série, mais ce premier tome traînait dans ma bibliothèque et j'ai enfin décidé de le découvrir moi aussi. Une série qui n'a rien à voir avec Les Insurgés, autre série de cette auteure que j'ai lue et adorée. Garrett a tout du cliché: populaire et sportif, il enfile les coups d'un soir sans vouloir de petite amie, mais, au fil des pages, il se montre sous un autre jour, plus charmant et attentionné. Il a une détermination du tonnerre qui en devient même un peu rigolote, car lorsqu'il veut quelque chose, il est prêt à beaucoup. Hannah, quant à elle, ne se laisse pas emberlificoter facilement par les garçons populaires simplement parce qu'ils ont la cote. Malgré sa fragilité, elle donne l'impression d'être sûre d'elle et prend ses propres décisions. Sa maturité est surprenante quant à la façon de régler ses problèmes: elle les prend de front et, sans s'apitoyer sur son sort, elle rebondit avec brio.

Ce qui m'a le plus marquée dans ce bouquin c'est le temps qu'ils prennent pour se connaître mutuellement et la façon dont ils le font, mais aussi le grand respect qu'ils ont envers les peurs et les limites personnelles de l'autre. C'est une histoire dans laquelle deux êtres brisés sont amenés à ouvrir leur âme et leur cœur, et à délivrer leur passé pour colmater leurs blessures. Ce qu'ils ont vécu tous les deux est dramatique, lourd et difficile, mais cela rend encore plus magnifique tout le chemin qu'ils font dans ce livre. Une romance qui évolue tout en douceur et simplicité. Tellement que j'ai aimé les personnages, j'aurais pris davantage de leur histoire, de leurs interactions, mais j'ai compris que les romans suivants abordent l'histoire des colocataires de Garrett. La suite est dans ma liste, mais pas dans l'immédiat. 

De la même auteure:
Les Insurgés - T1 - Conquête: X
Les Insurgés - T2 - Addiction: X
Les Insurgés - T3 - Domination: X

Merci à Hachette Canada
pour ce roman       



     

15/08/2018

Et si on s'aimait? - Chantal Bissonnette

Depuis des années, Sylvie fuit les relations à long terme de peur d'être trompée à nouveau. Blessée par son ex-fiancé, elle s'est juré que plus jamais un homme ne contrôlerait sa vie. Abandonné dans son enfance, Iain a construit autour de lui une forteresse qu'il veut impénétrable. Son coeur collectionne volontairement les histoires d'un soir. La vie est tellement moins compliquée ainsi. Pourtant, lorsqu'ils se rencontrent, la jeune professionnelle et le rockeur ne peuvent s'empêcher de ressentir une attirance qui va au-delà d'une simple aventure. Mais ces deux êtres complètement différents sont-ils prêts à abattre les murs qui les entourent et faire fi des malentendus ? Étonnamment, la solution pourrait se cacher derrière un pari fou !

Éditeur: Goélette
Genre: Romance 
Parution: Juin 2018







Pour commencer, je dois dire que je n'ai pas lu le premier tome: le résumé me faisait tout simplement envie et j'ai décidé de le lire quand même. Au final, cela ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture et les relations que les personnages ont développées entre eux. Ce que j'ai particulièrement aimé c'est le fait que l'auteure nous amène en voyage avec Sylvie, de New York jusqu'en Écosse, en passant par l'Irlande et le froid de Montréal. Préparez-vous à faire vos bagages!

Et si on s'aimait? est un roman qui a du caractère grâce à la personnalité des deux personnages principaux. Sylvie et Iain ont, tous les deux, une fougue hors du commun qui met du piquant au récit. Ils ont, chacun de leur côté, un passé douloureux qui hante encore leur présent, et ils font de leur mieux pour broder leur avenir tout autour. Malheureusement pour eux, faire confiance est plus difficile que ce qu'ils auraient cru. Et, c'est là qu'arrive une certaine hésitation des deux parties. Cela me fatigue un peu lorsque les personnages changent d'idée plusieurs fois, tergiversent pendant plusieurs chapitres, et c'est ce qui se passe dans ce roman. Un jeu du chat et de la souris est mis en place: fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis. Cependant, et heureusement, les personnages ont de très bonnes raisons de réagir comme ils le font et leur douleur nous touche. On espère vraiment que tout terminera bien pour eux deux. 

Du côté des personnages secondaires, nous sommes bien servis. Jenny et Myrna sont deux bonnes amies de Sylvie, et les trois sont toujours là l'une pour l'autre. Maya est une fillette si charmante, perspicace et pleine d'énergie et de joie de vivre. Pour ces raisons, elle est clairement mon personnage préféré. Et, grâce à elle, on a la chance d'apercevoir une autre facette, plus douce, de Iain. Si j'ai bien compris, le prochain tome racontera l'histoire d'Isabelle. Je crois bien que je me laisserai tenter par ces personnages qui m'ont touchée.


pour ce récit