27/10/2017

Je t'aime... moi non plus - T1 - Illusions - Catherine Bourgault

Jenny Lane s’était promis une année d’études paisible et sérieuse. Mais bousculée sur le plancher de danse d’un club new-yorkais, elle tombe dans les bras de Sacha Carter. Mystérieux et discret, il devient bientôt sa raison d’être. Tout semble si magique lorsqu’elle se trouve auprès de lui. Pourtant, la jeune femme constate rapidement qu’un mal de vivre habite son nouvel amoureux. Elle devra, bien malgré elle, apprendre à jongler avec sa démesure. Mais à quel prix ?

Au gré de ses humeurs, Sacha se réfugie derrière sa guitare, repaire réconfortant où la souffrance n’existe plus. Seul son frère Rick, flamboyant et transporté par une soif de vivre, vient mettre un peu de légèreté dans son lourd quotidien. Et si Jenny arrivait à diffuser une douce lumière sur sa tourmente ?

Éditeur: JCL
Genre: Drame sentimental 
Parution: Septembre 2017






Dans ce roman, l'auteure alterne entre deux types de narrateurs: le narrateur participant dans le cas de Jenny, ainsi que le narrateur omniscient dans le cas des autres personnages, notamment de Sacha. C'est intéressant parce qu'en plus de nous donner accès aux pensées de tous les personnages, il est facile de différencier quel point de vue nous lisons. En parlant des personnages, l'auteure commence fort en construisant une aura de mystère autour de Sacha: un regard ténébreux, des mises en garde venant de son ami et de petites phrases étranges prononcées par ses parents. Cela m'a aussitôt intriguée et je voulais vraiment savoir quelle direction prendrait cette histoire.

Doucement, nous voyons Sacha plonger dans l'abîme. Il connaît la colère, la solitude et une distance est installée envers les autres... jusqu'au moment où il se retrouve au fond du puits. Le lecteur, tout comme l'entourage de Sacha, est plongé dans son mal être. L'auteure s'attarde sur ce que vit la personne qui est prise avec ce trouble, le trouble bipolaire, mais aussi sur la façon dont les personnes qui l'entourent le vivent: sa copine, ses parents, ses frères et son ami. Nous sommes témoins de son cheminement, ses hauts et ses bas, ainsi que les mesures prises pour essayer de remonter la pente. 

L'auteure réussit à nous transmettre l'euphorie exaltant de Sacha autant que ses moments de dépression. Elle nous sensibilise aussi, par le fait même, sur le sujet tabou du suicide: les signes avant-coureurs, ceux qui, au contraire, peuvent nous laisser croire que tout va pour le mieux. Aussi, on se met aisément dans la peau de Jenny qu'on comprend à mille à l'heure et qu'on finit, d'ailleurs, par avoir en pitié, par lui souhaiter de trouver son bonheur et d'enfin exister. Elle a une force de caractère assez incroyable, une empathie à toute épreuve et un amour indéniable envers celui qu'elle chérit. Et que dire de Rick? Il me touche beaucoup de par sa présence vis-à-vis son frère. Il est toujours là à essayer de l'aider, à l'avoir à l’œil. Son évolution personnelle est remarquable et attendrissante, et j'ai bien hâte de voir quel chemin il prendra dans le prochain tome. 

Par contre, quelques changements dans le temps sont brusques. J'ai trouvé un peu déconcertant de me retrouver 6 mois ou encore 1 an plus tard dans l'histoire sans avertissement et de le comprendre qu'après avoir lu quelques lignes. Outre ce détail, l'auteure nous fait passer par plusieurs émotions avec ce tome dans lequel on a envie de secouer Sacha et de donner du courage à Jenny pour qu'elle s'exprime enfin clairement. Pour ce qui est de la fin, c'est bien dommage pour nous, mais on se doit d'attendre la suite. Et, dans ces conditions, l'attente se fera avec grande impatience. Ce devrait être illégal de nous laisser avec une scène si troublante!


De la même auteure:
Je t'aime... moi non plus - T2: X
Je t'aime... moi non plus - T3: X
Danger! Ma belle-mère débarque: X

Merci à JCL           
pour cette poignante lecture



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire