08/09/2017

Elements - T3 - The silent waters - Brittainy C. Cherry

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes. J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là. J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs. C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Éditeur: Hugo&Cie 
Genre: Drame psychologique 
Parution: Août 2017








C'est un nouveau départ pour Maggie et son père qui aménagent chez l'amoureuse de ce dernier. Excitée de passer d'un deux pièces et demie à un palais, Maggie se réjouit de sa nouvelle demeure. À 10 ans, après seulement quelques années de bonheur, cette jeune fille vit un grave traumatisme: elle est témoin de quelque chose qu'elle n'aurait jamais dû voir, une scène dont personne ne devrait être spectateur. L'écriture est intense et nous fait suffoquer, retenir notre respiration en même temps que Maggie. 


La souffrance des personnages est tangible, surtout du côté de Cheryl et de Maggie. D'ailleurs, leur relation en dents de scie, leurs chicanes et leur réconciliation sont touchantes. On souhaite ardemment que leur âme cicatrise et qu'elles trouvent tout simplement le bonheur. Qu'elles apprennent à s'apprécier et à aimer le monde. Le lien entre Maggie et Brooks grâce à la musique et à la lecture est unique, magnifique et fort. Ils échangent sur leurs sentiments et partagent le plus profond de leur âme. La connaissance et la compréhension qu'ils ont l'un de l'autre sont intenses et leur amour palpable. J'ai trouvé la deuxième partie un peu longue par moment, mais la profondeur de leur relation et de leur amour m'a tellement touchée et mis les larmes aux yeux que ces sentiments ont englouti cette sensation de longueur. 

Madame Boone, une voisine, est un personnage qui a beaucoup de signification dans ce roman et elle est sans contredits un de mes personnages préférés. Quoique ronchonne, elle amène de belles réalités de vie et amène Maggie à réfléchir. Avec la sagesse qu'elle exprime et son histoire qu'on découvre, on apprend à l'aimer et même à la prendre en affection.

Un seul détail m'a fait tiquer. Il y a de l'incohérence dans le texte au niveau des dates et des âges. Alors que dans l'histoire il est bien écrit à plusieurs reprises que Maggie a perdu sa voix à 10 ans, sur la quatrième de couverture et selon les dates c'est à 8 ans qu'elle l'aurait perdu. Petit détail me direz-vous, mais j'ai quand même refouillé entre les pages pour être bien sûre que je suivais bien l'histoire: je pensais avoir peut-être manqué quelque chose, j'étais un peu perdue.

Malgré cette confusion, ce roman est un coup de coeur. Les émotions ressenties lors de la lecture ainsi que le lien original et singulier de Maggie et de Brooks m'ont transportée. Ce n'est pas juste un drame ni une romance, mais aussi une histoire de famille, de liens qui éclatent, qui se solidifient et qui se réparent. Un drame qui fait basculer la vie de la victime, mais de toutes celles des gens qui l'entourent aussi. Des gens qui se supportent malgré tout, et d'autres qui essaient de rester à la surface de l'eau malgré un événement si effroyable.  


De la même série:
The air he breathes: X
La flamme qui nous consumme: X
The gravity of us
X

De la même auteure:
Music Street: X



Merci à Hugo&Cie        
Pour cette magnifique lecture




Aucun commentaire:

Publier un commentaire