27/04/2020

Addik - Emmanuel Lauzon


Qu’est-ce que j’ai fait ? Comment ma vie a-t-elle pu dérailler à ce point en si peu de temps ? Probablement que les rails n’étaient pas très solides.



Depuis que je suis petit, j’ai comme un immense trou en moi. Ayant horreur du vide, je cherche constamment à le remplir. Les filles et l’écriture de rap m’aident à me sentir un peu plus… complet. Mais ce qui fonctionne le mieux, c’est la drogue. J’ai essayé presque toutes les substances possibles et, encore récemment, je réussissais relativement bien à gérer ma consommation. À l’exception de quelques incidents, elle ne m’avait jamais causé de vrais problèmes. Jusqu’à ce que je touche aux opioïdes… et que je saute à pieds joints dans le trouble. Maintenant, je suis prisonnier et je ne sais plus comment m’en sortir. Je suis… addiK.



Les opioïdes sont des médicaments puissants, généralement utilisés pour le soulagement de la douleur. Ils présentent un haut risque de dépendance physique et psychologique, surtout lorsqu’ils sont pris de façon récréative, sans le suivi d’un médecin. Ils peuvent aussi mener à une surdose mortelle. L’histoire de Christophe est celle de milliers d’autres jeunes, devenus esclaves de leur consommation de drogues dures. Pour lecteurs de 16 ans et +



Éditeur: de Mortagne

Genre: Drame / Récit

Parution: Février 2020







En commençant le roman, j'ai été bien surprise et contente de voir que l'auteur a fait un lien avec un de ses livres précédents: Toxik. Revoir un ancien personnage et découvrir son histoire est toujours plaisant, et, malgré la laideur et la noirceur du parcours de Christophe, ce bouquin ne fait pas exception. Alors qu'avec Toxic Kellyann flirtait dangereusement avec les amphétamines, ici Emmanuel Lauzon va encore plus loin. Le lecteur plonge dans le monde des opioïdes avec l'oxycodone et l'héroïne. Il est témoin de la transformation de Christophe: ses sautes d'humeur, ses hauts et ses bas, le manque qui le ronge et les symptômes physiques et psychologiques qui lui sont reliés ainsi que l'augmentation de sa consommation et la recherche de toujours plus encore, jusqu'à ce qu'il touche inévitablement le fond. 

Sa descente s'effectue à une vitesse affolante. C'est un roman dur dans lequel point néanmoins un peu d'espoir. L'espoir de reprendre goût à la vie. L'héroïne mène assurément à des histoires sombres et à des parcours hideux, et même si les rechutes sont nombreuses, l'auteur a su y apporter une pointe de positivisme, par chance! La détresse et la souffrance de Christophe sont palpables et les scènes ne sont pas jolies à s'imaginer, mais elles reflètent la réalité du point de vue du consommateur et elles génèrent une certaine conscientisation. On s'attache rapidement à lui puisqu'il semble perdu, désemparé et désespéré et que, malgré ses mauvais comportements, il se rend compte de bien des choses, dont l'amour que son père lui témoigne. Aussi, par le biais de l'histoire, l'auteur aborde quelques ressources disponibles et elles sont vraiment bien intégrées. Pour conclure, l'importance des intervenants, dont les travailleurs de rue, est bien démontrée avec Raph qui a un grand rôle auprès de Christophe, et plusieurs autres qui se retrouvent dans la même situation, j'en suis convaincue.

De la même collection:
16 ans et papa - Marilou Addison: X
À la dérive: X
Corde raide - Stéphanie Perron: X
Corps étranger - Ariane Charland: X
Indésirable - Ariane Charland: X
Toxik - Emmanuel Lauzon: X
Victime collatérale - Joannie Touchette: X

pour ce récit poignant       





Aucun commentaire:

Publier un commentaire