24/04/2020

Gardiens des Cités perdues - T8 - Héritages - Shannon Messenger

Vous rêvez de visiter l'Atlantide ou la mythique cité de Shangri-la ? Suivez le guide ! Sophie n'en peut plus de vivre dans le mensonge et l'illusion : cette fois, il lui faut des réponses. Mais la vérité n'est pas toujours bonne à entendre, surtout quand elle apporte son lot de nouvelles responsabilités... Et que la jeune fille n'est pas la seule concernée. Car le passé trouble de certains de ses amis n'a rien d'un hasard.
Beaucoup sont porteurs d'un destin qui les dépasse, qui se joue d'eux et de leurs principes. Commence alors un jeu de pistes dangereux, où la fidélité de chacun se voit remise en cause. Et si les indices s'accumulent, le doute, lui, s'insinue dans le petit groupe à mesure que la frontière entre le bien et le mal se trouble. Une question occupe désormais tous les esprits : qui est véritablement digne de confiance ? A force de creuser pour découvrir ce que cachent les mystères qui l'entourent, Sophie Foster se retrouve dans ce huitième tome de Gardiens des Cités perdues face à elle-même et à ses illusions perdues.
L'heure de vérité a sonné. Il ne reste plus qu'à savoir si notre héroïne et ses amis sont prêts à l'affronter...

Éditeur: Lumen
Distributeur: Interforum Editis Canada
Genre: Fantastique
Parution: Novembre 2019









Ce huitième tome m'a un peu déçue. Le mot "héritage" est lié à Keefe depuis quelques livres déjà, et, comme ce volet porte ce titre, il va de soi que je m'attendais à quelque chose d'énorme, à de grandes révélations sur ce personnage plus sombre et, surtout, à en apprendre plus sur son histoire. Cependant, outre la scène finale, Keefe m'a semblé plutôt effacé et peu présent n'apportant pas grand-chose à ce roman. L'auteure a davantage centré son récit sur Sophie, trop à mon goût. Cette dernière se lance dans la quête de ses parents biologiques ce qui résulte à un manque d'action. L'histoire commence à s'étirer et les scénarios deviennent redondants: des trahisons ainsi que des plans qui tombent à l'eau malgré le temps ou la façon dont ils ont été rodés. Les tomes sont de plus en plus gros, mais les informations sont peu nombreuses et il y a plusieurs longueurs. J'espère sincèrement que le neuvième volet sera le dernier, car, advenant le contraire, je risque d'abandonner cette série si bien partie. 

De plus, j'ai soulevé plusieurs fautes, plus que dans les volumes précédents. Il y a plus de pages, mais au détriment de l'histoire et de la correction. C'est dommage. Quoique la fin m'a intriguée, c'est davantage la situation de Keefe qui me titille que le mystère qui plane toujours autour de Sophie. Quant à Fitz, il n'était déjà pas mon préféré et, à cause de certaines de ses réactions, il a encore perdu des points. Pour ma part, ce fut un tome au plutôt ennuyant. Par chance, l'évolution entre Sophie et ses parents ainsi que le dénouement sauvent un peu la mise, mais je reste avec un arrière-goût désagréable.

De la même série:
Gardiens des Cités perdues - T1: X
Gardiens des Cités perdues - T2: X
Gardiens des Cités perdues - T3: X
Gardiens des Cités perdues - T4: X
Gardiens des Cités perdues - T5: X
Gardiens des Cités perdues - T6: X
Gardiens des Cités perdues - T7: X

pour ce huitième tome   







Aucun commentaire:

Publier un commentaire