25/08/2017

Mon midi, mon minuit - Anna McPartlin


Si vous vous reconnaissez dans l'une des 10 situations suivantes, vous devez lire ce roman !

1. Il vous est déjà arrivé de danser dans des toilettes publiques, un test de grossesse négatif entre les mains;

2. vous avez perdu un proche brutalement, tout a basculé en un instant;

3. vous avez déjà eu un ami capable de vous montrer le bon côté de toute chose;
4. vous vous êtes déjà mise à pleurer après une aventure d'un soir;
5. vous êtes déjà tombée amoureuse malgré vous;
6. vous avez un jour hésité à acheter la bande originale de Bodyguard;
7. vous avez déjà eu une furieuse envie de péter la gueule d'un inconnu;
8. vous vous êtes déjà sentie follement vivante;
9. vous vous êtes déjà sentie complètement idiote;
10. vous n'avez encore jamais lu de livre capable de vous faire rire, pleurer et de vous faire appeler votre meilleur(e) ami(e).

Suite à un drame bouleversant, le monde entier d'Emma, jusqu'alors rempli de promesses, s'effondre. La jeune femme plonge dans un désespoir sans fond. Ses amis les plus proches font alors bloc autour d'elle pour essayer de lui redonner goût à la vie. Emma réussira-t-elle à surmonter sa culpabilité et sa colère ? Ou bien continuera-t-elle à ignorer les merveilleuses possibilités qui s'offrent à elle ? Son avenir lui réserve à coup sûr une très belle existence, encore faudra-t-il qu'elle trouve le courage de la vivre.

Éditeur: Cherche Midi
Distributeur: Interforum Editis Canada
Genre: Drame
Parution: Mai 2017






Voici le deuxième roman de Anna McPartlin. Son premier m'a fait vivre une panoplie de sentiments. À la suite de la lecture du résumé de celui-ci, je n'ai pas hésité une seconde et, à l'instar de Les derniers jours de Rabbit Hayes, j'ai eu les larmes aux yeux. L'histoire principale de ce livre-ci est celle d'Emma, une jeune femme de vingt-six vivant le parfait bonheur avec son conjoint, jusqu'au plus gros drame de sa vie, le genre qui te prend par surprise. À partir de là, on voit tout le cheminement qu'elle fait face à cet événement pour arriver à revoir la lumière au bout du tunnel. Tout à la fois, on suit aussi le récit de deux de ses amies proches, Anne et Clo, et de son frère Nigel. On est alors témoin de leurs difficultés, leurs bons moments, leur désespoir et leurs espérances. 

Emma est celle qui m'a le plus rejointe de par son parcours. Nigel m'a aussi beaucoup émue avec son périple, ses questions, ses bouleversements et ses déchirements. Malgré sa foi inébranlable, Nigel aura lui aussi besoin de réconfort, mais aussi de prendre ses distances. L'auteure a réussi à bien exprimer les phases par lesquelles passent chacun des personnages à leur manière. La solidité des liens est touchante. Et, quoiqu'elle joue un rôle très secondaire, j'ai beaucoup aimé le petit ajout nécessaire qu'apporte la maman de John. 

Emma se pose plusieurs questions, elle se sent déchirée et John est là, tout au long du roman, pour la guider. Ses rêves m'ont retournée et c'est d'ailleurs eux qui m'ont mis la larme à l’œil. Anna McPartlin a trouvé une façon magnifique d'aborder ce thème avec classe et douceur nous faisant passer d'une émotion à l'autre, du bien être aux larmes grâce au soutien des personnages et des souvenirs qui s'immiscent au travers des pages. C'est une très belle histoire d'amitié et de liens qui se consolident dans ce dur moment. Quand de petites parcelles de joie brillent dans la noirceur. 

De la même auteure:
Les derniers jours de Rabbit Hayes: X
Du côté du bonheur: X


Merci à Interforum Canada  
pour ce nouveau chef-d'oeuvre


Aucun commentaire:

Publier un commentaire