18/10/2022

La cité de sang, tome 3, La cure - Kathleen Thibault

 

Après avoir exposé la vérité concernant le Virus, Brynn est enfin sortie d’Idrissa. Accompagnée de Gage, elle doit désormais enquêter sur une mystérieuse entreprise liée au complot : CURE inc. Les amoureux ont tout abandonné pour sauver les habitants de la cité et les voilà piégés à la surface, ignorant si leurs amis ont survécu à la révolte.

De son côté, l’ARME H tente de réparer les dommages causés par la rébellion. Sans nouvelles du nouveau monde, l’alliance est divisée. Devrait-elle prendre le risque d’évacuer la population ou attendre le retour de ses alliés ?

Sur la terre ferme, les choses ne sont pas du tout comme Brynn et Gage le croyaient.

Pire encore, ils étaient attendus…

Éditeur: Mortagne
Genre: Science-fiction
Parution: Septembre 2022






Ce troisième et avant-dernier tome de La cité de sang amène plusieurs informations inconnues jusqu'ici. Tout d'abord, on apprend à connaître davantage Mabel, et c'est mon personnage préféré dans ce volet. Elle expose ses sentiments à propos de Roc, mais aussi de la cité. Elle parle de ses projets pour aider ses pairs, elle a de belles valeurs et, malgré de lourdes douleurs psychologiques, elle se relève encore et encore avec courage.

L'intrigue prend un tournant pour le moins inattendu, autant à Idrissa qu'à la Surface. Des renseignements surprenants sont apportés, des alliances insoupçonnées se forment et des marchés macabres sont conclus. D'ailleurs, l'auteure nous donne de quoi nous rassasier en nous informant sur le fonctionnement, les dirigeants et quelques faits historiques de la Surface. Quant à la psychologie des personnages, mon élément préféré de cette saga, elle est très bien développée pour chacun d'entre eux. Les gestes et les réactions parfois inhumains ou étonnants sont facilement explicables par ce qu'ils ont vécu. 

La cité de sang est une série magistrale. Rendu au troisième tome, l'on pourrait s'attendre à ce qu'elle s'essouffle, mais, au contraire, il y a encore beaucoup d'action et de nouvelles informations affluent. À travers la frayeur, la douleur, la souffrance et la violence, nous pouvons apercevoir de petits moments de joie, de tendresse et de sollicitude. C'est définitivement l'une des meilleures séries que j'ai lues. C'est étoffé et crédible, et je suis impatiente de découvrir le volet final. 

De la même série:
La cité de sang, tome 1, Le virus: X
La cité de sang, tome 2, L'antidote: X


Merci à De Mortagne   
pour cette suite enlevante



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire