02/07/2020

Le coeur pendu - Maude Michaud


Ça fait deux ans que t'es pu là. Deux ans que je te cherche partout même quand je ne te cherche plus. Tout de toi me manque à un point qui n'a pas rapport. Un point qui ne bouge pas dans l'univers de ma vie depuis le jour où t'es mort.

Je suis maman maintenant. Le savais-tu? Des fois, je prendrais tes bras pour bercer Caleb pendant que je ferais une sieste parce que je suis vidée. Des fois, j'écouterais ta voix me dire que tu m'aimes et que ça va bien aller parce qu'il faut que je t'avoue que je passe le plus clair de mon temps à en douter.

Pis d'autres fois, j'aimerais ça que tu sois son père, pour être certaine que jamais personne ne viendra me l'enlever et que je ne mourrai pas de peine, le cœur pendu.

Éditeur: Librex
Genre: Récit / Drame
Parution: Juin 2020












Voici un livre dont je n'étais pas sûre de lire. Pas parce que le premier ne m'a pas plu, au contraire. Parce que la plume de l'auteure, réaliste et empreinte d'émotions, est poignante. Finalement, je me suis laissé tenter, sans aucune déception.

Dans ce deuxième tome, l'héroïne s'adresse à son conjoint décédé, deux ans après le terrible accident dont elle a été victime. En alternance, la narratrice s'exprime sur son nouveau rôle de mère et sur le lien fort qu'elle partageait avec son amoureux Rémy. De tendres instants tout en douceur et en poésie. Ce texte, plus qu'émouvant, évoque l'impuissance d'une mère. Seule avec son poupon, son adaptation est plutôt difficile. L'auteure aborde des moments de désarroi, de questionnements, de fatigue et de colère, mais aussi certains remplis d'amour indéfectible. De ces situations qui nous emplissent le cœur et la tête d'une tonne de sentiments contradictoires et parfois effrayants. 

Au fil des pages, la détresse du personnage principal se fait sentir. Au deuil encore très présent de son conjoint et de sa fille s'ajoutent des sujets forts tels que le suicide et la santé mentale. Néanmoins, le roman est parsemé, timidement, de petites phrases, pensées ou réflexions qui sèment le sourire. 


"Peux-tu ben me dire ça, toi, Rémy,

comment ça se fait qu'on marche sur la Lune,

mais que les jaquettes d'hôpital ne nous pas encore le cul?"


Du côté des personnages secondaires, alors que le père de la narratrice est davantage présent dans le premier volet, c'est sa mère qui prend plus de place dans celui-ci. D'ailleurs, chacune évolue et s'ouvre à ce que la vie leur offre, et c'est un des beaux côtés du livre. Pour conclure, ce second tome, aussi fort, intense et chavirant que le premier, vous remuera assurément les tripes.

De la même série:
Tome 1, Pieds nus dans la gravelle: X



Merci à Librex

pour cette suite






Aucun commentaire:

Publier un commentaire