28/04/2018

Le gazon... plus vert de l'autre côté de la clôture? - Amélie Dubois

Alexandre Trudeau se questionne. Sa femme semble s’être lassée de lui ; ses enfants le considèrent comme un primate d’une autre époque, bon qu’à payer les comptes ; sa carrière de journaliste stagne et manque de piquant. Tel un passager resté sur le quai, il regarde défiler sa vie, les mains dans les poches. Comment en est-il arrivé là ? Devenant bien malgré lui le sujet d’une expérimentation nocturne complètement insolite, le quarantenaire sceptique sera projeté dans des réalités alternatives qui auraient toutes pu être la sienne… s’il avait succombé aux charmes de certaines femmes ayant marqué son parcours. À chaque détour, ce voyage au coeur de l’interdit défiera son côté cartésien et ses convictions d’une manière aussi loufoque que percutante. Au terme de cette aventure, Alexandre trouvera-t-il toujours le gazon plus vert chez les voisines ? Une seule nuit. Six nouvelles vies. Encore et toujours le même 10 juin…

Éditeur: Les Éditeurs Réunis
Relationniste: Virgolia Communication
Genre: Chick-Lit 
Parution: Mars 2018







Alors que j'étais incertaine de mon opinion sur le premier tome (Le gazon... toujours plus vert chez les voisins), ce deuxième volet a changé ma vision. Il rehausse mon appréciation globale de cette histoire, remplit un vide jusqu'ici insoupçonné et complète l'aventure à merveille.  Dans le premier tome, c'est Claire qui vit une expérimentation pour le moins spéciale. Dans celui-ci, c'est son conjoint qui en vit une tout autant rocambolesque. En fait, le couple vit cette nuit mouvementée en parallèle et c'est tout simplement magique lorsque l'on imbrique les deux histoires: tout fonctionne à la perfection et on en vient à comprendre certaines réactions passées. À la vue de ce nouveau titre, j'avais peur que l'histoire soit redondante, mais, malgré le fait que le concept est le même, le point de vue masculin amène quelque chose de différent, de rafraîchissant. 


... elle semble avoir dans son cerveau un genre de boîtier rigide allergique aux imprévus.
Quand ce n'est pas LA nappe pour l'extérieur, c'est LE plat pour la salade César, LES chandelles de Noël, 
LA façon de ranger ci ou ça, ou l'épicerie qui doit se faire absolument TEL jour. 
Est-ce que tout ça est si important au fond?...

Malgré ses désirs et ses rêves, Alexandre semble baisser un peu les bras et laisser sa vie suivre tranquillement son cours. Pendant l'histoire, il expose sa façon de voir et de comprendre les émotions de la femme, mais aussi notre façon d'analyser les comportements et les paroles des hommes. J'ai trouvé ces petits bouts particulièrement humoristiques. Même que parfois, le texte fait réfléchir sur quelques-uns de nos traits de caractère, nos réactions ou encore notre façon de fonctionner et nous incite à la zénitude, au laisser aller. Les situations dans lesquelles est plongé Alexandre sont toutes cocasses, farfelues et certaines sont encore plus hilarantes que d'autres. Cependant, j'aurais aimé avoir parfois plus de détails, d'informations, sur certaines relations ou comportements adoptés par quelques-uns des personnages secondaires dans les vies potentielles. 

De l'ancienne gardienne, qui a environ quarante ans de différence avec lui, à la meilleure amie de sa blonde, Alexandre chemine sans même sans rendre compte. Amélie Dubois signe un nouveau roman léger qui amène, tout de même, une petite dose de réflexion. La fin, tout en douceur, nous fait prendre conscience de la chance et du pouvoir de choisir le déroulement de notre vie. Un livre pour passer un moment agréable et pour se dilater la rate sans se casser la tête et évacuer le stress de la journée. 

De la même auteure:
La fois où... j'ai suivi les flèches jaunes: X

♫ Playlist: 
I believe I can fly


pour ce bon moment de lecture  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire