20/12/2021

La cité de sang, tome 1: Le virus - Kathleen Thibault

 

La terre a été ravagée par un virus qui a rendu toute vie impossible. Ayant prédit la catastrophe, des chercheurs s’étaient déjà mis en quête d’un remède. Des survivants ont été emmenés dans une cité sous-marine, Idrissa, imperméable à l’horreur qui se déroulait à la surface. Avec leur sang, on a fabriqué l’antidote capable de sauver l’humanité.

Cet endroit est tout ce qu’a connu Brynn depuis sa naissance, comme plusieurs générations avant elle. Elle s’y sent en sécurité et fait confiance au gouvernement… jusqu’à ce que des événements l’amènent à douter.

Et si sa vie entière était basée sur un mensonge ?

Éditeur: De Mortagne
Genre: Science-fiction / Dystopie
Parution: Novembre 2021







La cité de sang a tout d'abord attiré mon attention grâce à sa couverture sobre et mystérieuse. Ce premier tome, d'une série de quatre, m'a absolument conquise. Bien emmitouflée, j'ai lu ce roman de presque quatre cents pages en deux jours. Plusieurs éléments font en sorte que ce livre est captivant, et l'auteure réussit bien à nous entraîner dans les rues de Idrissa. 

L'univers mis en place par Kathleen Thibault paraît simple aux premiers abords, mais tout se complexifie alors que Brynn, l'un des deux personnages principaux, déterre peu à peu les secrets de cette cité. Cité qui se transforme sous nos yeux au moment où nous apercevons ses vraies couleurs ainsi que les gestes macabres que posent les gens à la tête du pouvoir. 

Kathleen Thibault offre aux lecteurs une narration à deux voix, diamétralement différentes. Il y a Brynn, une parfaite citoyenne qui fait ce qu'elle a à faire sans trop se poser de questions, et Tanner, un rebelle faisant partie de l'Arme H depuis un bon moment déjà. À son détriment, Brynn prendra conscience de ce que leur cachent les dirigeants. Guidés par leur courage, leur détermination et leur amour fraternel, Tanner et Brynn prendront part à des missions angoissantes dans lesquelles ils risquent leur vie. Le voile qu'ils lèvent sur la vérité est encore plus horrible que quiconque aurait pu penser. 

Ce roman est accrocheur grâce aux personnages attachants, aux missions, au danger qui guette les rebelles, aux trouvailles et à l'action intarissable. En absence du deuxième tome, cette fin est absolument cruelle. C'est un des bouquins dont j'attendrai la suite avec le plus d'impatience. Il reste encore tant de choses à découvrir, des questions à répondre, et ce premier tome est très prometteur pour ceux à venir!

Dans la même série:
La cité de sang, tome 2, L'antidote: X


pour ce livre à glacer le sang 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire