11/07/2019

Maudites vacances - Cynthia Maréchal

Histoire de profiter des beaux jours d’été, trois familles de banlieue se réunissent le temps d’un barbecue. Alors que le mercure monte et que les verres se vident, les discussions sur les voyages à venir se font plus animées et une joyeuse compétition ne tarde pas à s’installer. Puisque chaque clan croit avoir sélectionné la destination idéale, un défi est lancé : qui donc passera les meilleures vacances ? Les Beaulieu-Gosselin comptent remporter leur pari sur les plages d’Ogunquit. Mais ce séjour pittoresque dans le Maine se révélera pas mal moins relaxant que prévu. Du côté des Croteau-Lavallée, on opte pour un périple en Gaspésie. Le père, un plombier, se promettait une pause bien méritée. Hélas, il semble voué à reprendre du service partout où il débarque ! À Niagara Falls, Julie Gagnon exhibe son tempérament aussi torrentiel que les chutes, ébranlant du coup sa douce moitié, tandis que leur petite Jade s’entête à converser avec son ami imaginaire… Qui des Beaulieu-Gosselin, des Croteau-Lavallée ou des Gagnon-Tremblay sortira gagnant de cette course au bonheur ? Dans cette vaste comédie d’erreurs, en oublieront-ils même leur pari ou, pire encore, l’objectif premier de ces maudites vacances?

Éditeur: Les Éditeurs Réunis
Genre: Chick-lit 
Parution: Mai 2019








Au départ, avec tous les prénoms, j'ai dû faire un diagramme pour démêler les familles et savoir quels enfants appartiennent à quels parents; tout était plus clair après cela. Malheureusement, j'ai eu de la difficulté à m'attacher aux personnages. Je n'ai pas développé d'affinités véritables envers l'un ou l'autre. Peut-être est-ce le fait de ne rester que quelques pages seulement avec chacune des familles avant d'alterner avec une autre. Aussi, l'attitude de Julie m'a déplu et j'ai trouvé que son comportement ajoutait de la lourdeur au récit. Très souvent, j'ai eu envie de secouer Caroline, la voir sortir de ses gonds et mettre son pied à terre avec sa conjointe qui ne la traite pas comme elle mérite. 

Cependant, les protagonistes et leur personnalité semblent réels. De jeunes adolescents qui préfèrent vivre une amourette de vacances plutôt que de passer du temps en famille, l'histoire de la petite Jade et de son ami imaginaire, le travail qui rattrape l'un d'eux malgré la distance qui le sépare de son domicile. Tout au long du roman, les couples connaissent des hauts et des bas, mais l'amour persiste toujours et grandit davantage. 

L'excursion aux chutes du Niagara de Julie et Caroline, l'observation du Rocher Percé des deux jeunes Robin et Kevin et l'escapade sur la plage d’Ogunquit de Sandra et Marc-André leur réservent plusieurs pépins, de mauvaises surprises et quelques bons moments dont ils se remémoreront plus tard en riant. J'ai aimé les différentes tranches d'âge représentées avec les enfants, les adolescents et les adultes. Un beau mélange de fraîcheur, de sérieux et d'humour. Évidemment, de drôles de mésaventures se placent sur leur chemin. Prises individuellement, elles peuvent être amusantes, mais, au fil des pages, cela devient un peu exagéré. Il est presque impossible que les trois familles, chacun de leur côté, aient des vacances qui tournent aussi mal. Je comprends le concept, mais pour moi c'est trop. Là-dessus, je vous souhaite de belles vacances, en espérant qu'elles soient moins chaotiques que celle des trois familles dans Maudites vacances



Merci aux Éditeur Réunis
pour ces trois voyages  








Aucun commentaire:

Publier un commentaire