20/03/2017

Ménage et potins - T1 - Anna Staniszewski

RECHERCHÉE: Femme de ménage pour les élèves les plus populaires de la deuxième année du secondaire. Rachel recueille les meilleurs potins en faisant le ménage chez les élèves les plus cools. Rachel ne peut pas croire qu’elle doit passer ses samedis à frotter les cuvettes des autres. Tellement. Dégueu. Mais elle a, genre, piqué 287,22 $ dans son fonds collégial et elle doit rembourser cette somme le plus vite possible sinon sa mère va la priver de sortie à vie. Ce qui est pire que de travailler pour l’entreprise d’entretien ménager de sa mère. Ou presque. Après tout, devenir une femme de ménage ne va sûrement pas redorer la réputation de perdante qu’elle possède déjà. Mais Rachel ramasse bien plus que des chaussettes sales. En faisant le ménage chez certains élèves les plus populaires de son école, Rachel recueille tous les potins sur les élèves les plus cools de la deuxième année du secondaire. Son journal autrefois ennuyant contient maintenant de secrets juteux. Et quand le garçon pour qui elle en pince lui offre de la payer pour qu’elle espionne sa petite amie, Rachel
doit décider si elle est prête à se salir les mains...

Éditeur: AdA
Genre: Récit
Publication: Février 2017







Voici un roman qui, d'après moi, cible une clientèle plus jeune, voir adolescente, et j'ai tout de même beaucoup aimé. Rachel, deuxième année du secondaire, doit trouver près de trois cents dollars pour rembourser ce qu'elle a volé. Son plan: réunir de nouveau ses parents, aussi impossible que cela puisse paraître. Elle accepte alors de travailler avec sa mère pour sa nouvelle compagnie de ménage. Malheureusement pour elle, cela ne commence pas bien: la première demeure à laquelle elles vont est celle d'une élève de sa classe, de surcroît son ennemie numéro un. 

Victime d'intimidation au quotidien, Rachel a attiré ma sympathie. Elle a une attitude résiliente: elle se relève les manches et continue d'avancer. Sa passion première, la pâtisserie, l'aide à se changer les idées et à retrouver une dose de bonne humeur lorsqu'elle a le moral bas. De mon côté, j'ai aimé sa personnalité, au départ gênée, avec ses drôles d'expressions colorées qui donnent un côté léger au texte et qui fait référence à son père. Rachel a aussi la chance d'avoir Marisol comme meilleure amie. Cette dernière est une jeune fille qui a de belles et grandes aspirations. Elle voit la vie positivement et elle est là pour remonter le moral de Rachel, mais aussi pour la soutenir et la comprendre. Ensemble, elles partagent une belle complicité

Il y a de ces personnages qu'on prend plaisir à détester, et Briana est une de ceux-là. C'est une peste, mesquine, qui ne prend pas le temps de s'intéresser aux gens, même à ses amis proches; elle a un manque flagrant de compassion. Et, contre toute attente, son petit copain, le plus beau garçon de l'école s'adresse à Rachel. Celui qui remplit ses rêves lui demande une drôle de faveur, un service un peu malaisant qu'elle ne saura pas refuser.

Pendant la lecture on se croit vraiment en secondaire deux avec les cliques, les problèmes, les chicanes d'adolescents, les drames, mais aussi les amitiés qui se forment et se brisent, ainsi que la naissance de certains couples. Quel cheminement fait Rachel sur sa personne? Il est certain qu'elle évolue à plusieurs niveaux: côté relationnel avec sa mère, mais aussi au plan personnel. Alors qu'elle se rend compte, au final, qu'elle ne connait peut-être pas les gens comme elle le pensait, son regard sur les gens qu'elle fréquente change. Ce changement est positif pour certains, et plus négatifs pour d'autres. C'est un bon livre à mettre entre les mains des adolescents, et même de quelques adultes. Un livre qui peut faire prendre conscience de la portée des rumeurs, des potins et des secrets criés haut et fort. 


Chronique du tome 2: X


Merci aux éditions AdA
pour cette lecture légère



Aucun commentaire:

Publier un commentaire