08/04/2016

La fille de Brooklyn - Guillaume Musso


Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :

« Si j’avais commis le pire,
m’aimerais-tu malgré tout ? »

Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.

– C’est moi qui ai fait ça.


Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche.

Éditeur: X0 éditions
Parution: Mars 2016
Genre: Suspense









Après son roman de l'an passé qui ne m'avait pas plu plus que cela, j'ai été bien contente de retrouver ce qui me plaît tant dans ses écrits.

Raphaël et Anna sont heureux et en amour. L'obsession de Raphaël vis-à-vis le passé de sa dulcinée l'entraînera dans une suite de mauvaises surprises, après la révélation d'une petite partie du plus grand secret de cette dernière. Alors qu'il se sent perdu et un peu déboussolé, Raphaël s'appuiera sur une personne en qui il a entièrement confiance : son voisin ex-flic. Marc est une bonne personne dans l'entourage de Raphaël. Il a du flair et il s'implique à 100% lorsque vient le temps d'aider, mais surtout d'enquêter. "Flic un jour, flic toujours" est sa devise.


Plusieurs personnages sont venus me toucher, mais chacun pour différentes raisons. Ils ont un caractère courageux et unique, je pense notamment à Anna qui est un être fort, mais fragile tout à la fois par rapport à son passé poignant. L'évolution de son histoire est toute en beauté. Je pense aussi aux sœurs Carlyle, qui malgré une grande réticence et une façon d'entrer en relation plutôt difficile, sont venues m'émouvoir. Et que dire du cas de l'agent Muselier qui m'a tourné les tripes! Il est sympathique mais louche, nous ne savons pas trop comment le prendre, mais lorsque son histoire nous est dévoilée j'ai ressenti un grande vague d'empathie pour cet être bouleversé. 

Nous allons de découverte en découverte, goutte par goutte. La tension est palpable et élevée. C'est une course contre la montre. Cela m'a fait du bien de me plonger en entier dans ce roman dont la fermeture est difficile tant on ne veut pas garder l'histoire en suspens. 

Ce que j'ai particulièrement aimé est le fait que nous entrevoyons certains moments dans la tête des autres personnages qui ont joué un rôle important dans ce casse-tête. Ces moments sont mis en parallèle avec les découvertes de nos deux personnages principaux, créant par le fait même de beaux recoupements.

Avec ce livre Musso nous ouvre un écran sur l'horreur humaine. Selon moi, il a bien mis en évidence le côté plus sombre du journalisme ; les conséquences que peuvent engendrer l'acharnement de ceux exerçant ce métier.

Encore une fois, je dois dire que Musso m'a totalement eu! Jusqu'à la fin, et même au moment où tout me semblait terminé et rentré dans l'ordre il y a un nouveau rebondissement qui m'a royalement surprise. Un brin de romance dans une marmite de suspense ; du Musso à son plus grand!






2 commentaires:

  1. J'ai lu pleins de Musso, mais j'ai été très très déçue par Central Park, et du coup je n'ai pas lu les autres. Tu me donnes cependant envie de découvrir celui-là ! Si j'ai l'occasion, je le lirai. :)

    RépondreSupprimer