31/10/2017

Calendar girl - T10 - Octobre - Audrey Carlan


Mia revient à Malibu, la ville où elle a choisi de vivre. Sa dette est payée et son ex n’est plus une menace. Elle n’a plus besoin d’être escorte. Maintenant, elle veut faire quelque chose pour elle, quelque chose qui lui plaise. Son job ? Bosser pour le docteur Hoffman, célèbre médecin gourou de la télé. Ce type est connu pour être rusé, beau et pour avoir une vie saine.

Dans cette ville où tout est faux, où la plupart des filles sont des poupées Barbie siliconées, Mia va devoir trouver de vraies beautés, la beauté. En réalité, elle trouvera bien plus, pour elle et pour l’homme qu’elle aime.

Éditeur: Hugo&Cie
Genre: Érotique
Parution: Octobre 2017







Cette série me donne l'impression d'être dans une montagne russe avec ses hauts et ses bas. Ce tome-ci fait une petite remontée après le tome de septembre qui m'avait, disons-le franchement, un peu déçue. Premièrement, je me souviens m'être plaint, le mois passé, de la froideur de Millie, la tante de Mia. Ce mois-ci, c'est tout le contraire. Elle semble avoir trouvé une certaine fibre maternelle envers sa nièce: elle est douce et exprime sa fierté envers elle, tout en gardant quand même son côté autoritaire. J'aime beaucoup la personne qu'elle est devenue au fil des tomes, en espérant que son indifférence ne revienne pas au galop!


Grâce à certains objets qu'elle redécouvre, de retour au bercail, Mia nous fait part de quelques-uns de ses beaux souvenirs avec sa mère, Wes et Maddy. Mais, comme tout n'est pas rose, de grands chamboulements l'attendent et elle doit passer par-dessus ses ressentiments pour aider deux personnes de son entourage. Sa grande maturité l'amène à penser aux bienfaits et aux probables répercussions positives plutôt qu'aux sentiments qui font surface en elle. 

Sans rentrer dans les détails, je dirai que l'auteure nous plonge dans les méandres de l'enfer en levant le voile, par petites bribes, aussi sordide que cela puisse être, sur ce que Wes et son équipe ont traversé. C'est un tome plus sérieux dans lequel les personnages essaient de panser leurs blessures, guérir leurs traumatismes. Parce que la vie continue malgré tout, on les voit se débattre contre leurs démons. Encore une fois, nous pouvons observer une grande solidité encore les personnages, un désir accru d'aider les autres. Ils pensent chacun au bonheur de l'autre et, parfois, à leur propre détriment. Les liens, déjà forts au départ, se soudent de plus belle. 

Ce tome regorge de chaudes scènes de sexe. Encore et encore. Je crois d'ailleurs que c'est le volet qui en contient le plus. Par contre, on découvre ici une fougue nouvelle, une intensité féroce entre les personnages. Des moments torrides à un plus haut niveau encore, démesurées. Au niveau personnel, Mia trace son chemin. La fin approche et ça se sent: l'auteure prépare tranquillement le terrain pour boucler la boucle. Les sphères de la vie de Mia se façonnent de plus en plus et nous pouvons avoir une petite idée de ce que l'avenir lui réserve. Plus que deux derniers tomes avant de dire au revoir à ces personnages.


Chronique du mois de janvier: X
Chronique du mois de février: X
Chronique du mois de mars: X
Chronique du mois de avril: X
Chronique du mois de mai: X
Chronique du mois de juin: X
Chronique du mois de juillet: X
Chronique du mois d'août: X
Chronique du mois de septembre: X



Merci à Hugo&Cie 
pour cette belle suite



Aucun commentaire:

Publier un commentaire