06/11/2019

Bouche cousue - Marilou Addison

J’ai lâché le volant une fraction de seconde seulement.
Juré. Je ne l’ai pas fait exprès.

Pas que je m’en sois voulu, de toute manière. J’étais plutôt indifférente. Sauf que ça allait m’occasionner davantage de problèmes. Je l’ai senti à l’instant où ma voiture a fait une embardée vers la droite. Vers ce piéton qui ne m’a jamais vue venir. Non mais, que fabriquait-il là, aussi, en plein milieu de la nuit ?

J’ai pourtant tenté de freiner. Sans succès. J’aurais dû faire changer les freins il y avait un moment, déjà. Mais j’avais manqué de temps pour m’en charger… Lorsque je me suis enfin arrêtée, je savais que le corps ne se trouvait plus à l’avant du véhicule, qu’il avait glissé entre mes roues. Assez difficile d’aller le repêcher. C’est pourquoi j’ai décidé d’appuyer encore un peu sur l’accélérateur.

Éditeur : de Mortagne
Genre : Horreur
Parution : Septembre 2019








Dire que la narratrice est spéciale serait un euphémisme. Dès le départ, on comprend que frapper quelqu'un en voiture ne semble pas lui poser problème ni lui faire ressentir d'émotions quelconques. Elle a une facilité déconcertante à trouver des solutions sinistres, on pourrait même dire que c'est un événement banal. Déjà, la situation initiale sonne une grosse cloche : nous n'avons pas affaire à une personne ordinaire. Cependant, jamais je n'aurais pu imaginer un tel scénario, un tel revirement de situation qui remet tout en question. 

Vous aurez deviné que la femme du roman m'a clairement désarçonnée. La lecture m'a tout simplement déroutée, tant et si bien que j'ai fermé le livre à une ou deux reprises pour prendre le temps d'analyser le contexte, de respirer un bon coup et d'essayer de trouver une explication à ce comportement morbide. Allant de surprise en surprise, ce roman se dévore rapidement tellement l'ambiance nous titille, nous tient en haleine. Tant de gestes, de situations créent des questionnements qui nous captivent. 

Dans un petit village comme celui où vit Béatrice, les secrets ne restent pas mystérieux bien longtemps, mais cette dame cache son jeu avec brio, car ses voisins sont loin de se douter de ce qui se passe dans sa maison, derrière ses rideaux clos. Ce personnage et sa bande de chats aux goûts culinaires hors du commun m'ont fait lever le poil des bras. Et, malgré mes nombreuses hypothèses, j'étais finalement complètement à côté de la plaque. J'adore quand les auteurs réussissent à me mener en bateau jusqu'à la toute fin, comme c'est le cas avec ce livre-ci. Le dénouement est tout simplement magistral. Néanmoins, je termine sur un petit avertissement : Marilou Addison ne lésine pas sur les détails. Donc, cœurs sensibles s'abstenir !

De la même auteure:
16 ans et papa: X
Hockey mom: X
Post-mortem: X


pour ce récit déroutant     






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire