01/01/2019

L'odeur du gruau - Alexis Rodrigue-Lafleur

Ils ont 20 ans et gravitent autour du café Aux aurores : Judith, la barista ; Béatrice, sa collègue ; Frédéric, le cuisinier ; Paul, un séduisant client ; Léa et Carl, les colocs de Judith. Ils ne savent pas encore que cette amitié va durer toute la vie, pour le meilleur et pour le pire. Croquée à trois époques différentes, jusqu’à l’aube de la quarantaine, la bande évolue, se rapproche et s’éloigne. À chaque tournant, les répétitions se révèlent, les blessures jamais refermées resurgissent, les deuils perdurent et l’amour change parfois de visage. Sommes-nous condamnés à revivre en boucle les mêmes épreuves jusqu’à la mort, qui flotte autour de nous comme l’odeur familière du gruau ?

Éditeur: L'Interligne
Genre: Récit
Publication: Novembre 2018









Parfois, j'adore me plonger dans ce genre de récit. Un livre dans lequel la vie des personnages nous est simplement racontée: leurs joies, leurs peines, leurs rêves et leur cheminement. Un petit détail m'a néanmoins déstabilisée: quoique les gens échangent entre eux, il n'y a aucun tiret de parole indiquant les dialogues. J'ai eu besoin d'un court moment pour m'adapter à cette façon de lire qui m'est peu commune. Aussi, l'intrigue est un peu lente au début, mais, à partir de la troisième partie, j'ai profité du bouquin et de ce que les personnages avaient à m'offrir. 

Un des points positifs du roman est le découpage qui est différent et qui rend la lecture fascinante. Avec une histoire étalée sur vingt ans, l'auteur partage le quotidien de ses protagonistes (en 2009, en 2019 et en 2029), de la vingtaine à la quarantaine. Il est intéressant de les voir évoluer sur trois décennies. La réalité et le décalage entre les années qui passent sont bien exposés. On voyage au gré des hauts et des bas de Judith, Paul, Frédéric, Béatrice, Léa et Carl, individuellement, en couple ou réunis ensemble. Béatrice et Carl sont ceux qui m'ont le plus touchée par leur façon d'affronter les épreuves de la vie. Ce dernier a acquis une grande sagesse et, de toute évidence, il l'exprime vraiment bien. Il a vécu un drame et, après un moment de ressourcement, il a su revenir en force, envers et contre tous. Alexis Rodrigue-Lafleur a écrit un récit bouleversant, brodé autour des petits bonheurs et des tragédies de six amis, soudés pour la vie. Six personnes qui, avec le temps, auront développé une certaine paix à l'égard de leur passé, mais aussi envers ce que l'avenir a désormais à leur offrir. 



Merci à L'Interligne   
pour cette douce histoire




Aucun commentaire:

Publier un commentaire