29/09/2017

Les sorcières de Salem - T2 - La Confrérie de la Clairière - Millie Sydenier

La chasse aux sorcières bat son plein à Salem. Les accusations graves et les condamnations pour sorcellerie se succèdent. Par ailleurs, le choléra vient s’ajouter à la misère qui sévit, décimant la moitié du village. Bien que l’utilisation de leurs pouvoirs soit défendue, Abigail et Betty se font demander par le révérend Samuel Parris de mettre leur magie à profit pour sauver les malheureux.

Ainsi, chaque nuit, les deux complices accompagnent en catimini le pasteur dévoué pour l’aider à guérir les villageois malades et leur épargner des souffrances inutiles ; jusqu’à ce que le brave homme rende l’âme subitement. Désormais seules, elles décident de partir à la découverte de toutes les sorcières de la communauté pour les inciter à former avec elles un groupe dont personne ne connaîtra l’existence
et qui aura pour nom La Confrérie de la Clairière.

Avec l’appui de leur domestique Tituba, les jeunes filles parviennent à rassembler une vingtaine de femmes – pauvres, riches, libres ou esclaves –, sorties de l’ombre et terrorisées. Elles sont toutes en danger : les inquisiteurs les traquent sans relâche. L’ensemble de la population vit dans une terrible ambiance de délation. Mais fortes de leur association, les sorcières de Salem pratiqueront leur art dans le plus grand secret, pour se préparer à se défendre et à survivre...

Éditeur: JCL
Genre: Fantastique
Parution: Septembre 2017







Voici le deuxième volet de cette série; j'avais bien hâte de voir ce que l'auteure nous réservait. Maintenant, c'est chose faite et j'ai décidément préféré celui-ci au premier de par l'action qu'on y retrouve et grâce au rythme assez enlevant. Dans ce tome-ci, Patton et ses inquisiteurs se font plus cruels et sans cœur que jamais: nous n'avons aucun mal à les détester au plus profond de nos tripes. Pauvres villageois qui tombent entre leurs mains, sans merci. Patton usera de stratégies épouvantables pour avoir une chance d'attraper les sorcières qui courent. Il en fait une affaire personnelle et il est prêt à tout: rien ne peut l'arrêter.

De son côté, le révérend m'a quand même bien surprise. Il est très paternel et, malgré ses réticences, il défend et protège sa fille et sa nièce. De plus, il doit passer par-dessus ses mauvais sentiments pour réaliser quelque chose qu'il n'aurait jamais penser faire et, ce, pour le bien de ses paroissiens. Ce sont les raisons pour lesquelles il m'a bien touchée. Les fillettes, de leur côté trouve un objet qui leur sera fort bien utile. Elles travaillent vigoureusement pour faire évoluer leur puissance et acquérir de nouveaux sortilèges.

Tituba, cette chère Tituba. Mon avis envers elle reste toujours autant mitigé. Elle nous montre deux facettes d'elle bien différentes et, sincèrement, je ne sais pas si je lui fais confiance. Pour l'instant, elle m'inspire encore plus de mépris qu'après le premier tome. Ses paroles vide d'émotions font d'elle un personnage mesquin. 

Un seul détail me titille: un moment dans l'histoire, une petite fille fait son apparition et, pendant plusieurs lignes, elle disparaît. On n'entend plus parler d'elle et on ne sait pas ce qu'elle fait, ce qu'elle devient et, finalement, elle finit par revenir comme si rien n'était. J'ai même pris le temps de chercher dans les pages précédentes pour trouver une réponse à son absence, en vain. Par contre, l'ambiance donne un petit plus à ce volet: elle est sombre et froide alors que la chasse aux sorcières est réellement déclarée. Des innocents sont arrêtés, martyrisés et tués. En plus de la maladie qui fait de nombreux ravages, les temps sont durs et le village est méconnaissable. Les sorcières ont plusieurs ennemis, mais beaucoup d'alliés aussi, et certains très surprenants. 

Chronique du tome 1: X
Chronique du tome 3: X


Merci aux éditions JCL     
pour ce deuxième tome explosif



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire