12/07/2017

Flora Banks - T1 - Emily Barr

DIX
L’âge que j’avais quand mon cerveau s’est détraqué.

HUIT
Années de validité de mon passeport.

SIX
Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l’Arctique.

QUATRE
L’âge auquel j’ai rencontré ma meilleure amie.
Je ne dois plus jamais l’appeler, ni lui envoyer de SMS.

DEUX
Deux cailloux noirs. L’un m’appartient, l’autre est à Drake.
Je le rejoindrai, où qu’il soit.

UN
Un souvenir. C’est tout ce qu’il me reste.

Éditeur: AdA
Genre: Récit
Publication: Mai 2017







Le récit commence en plein milieu de l'intrigue. On sent la confusion de Flora qui ne se rappelle pas de beaucoup de choses. Ce dont elle se souvient elle le doit à ses notes, des indices inscrits dans sa main ou encore sur son bras. Les premières minutes sont déstabilisantes, autant pour Flora que pour le lecteur, et c'est exactement ce sentiment qui rend le tout captivant.

Flora vit en fait avec une amnésie antérograde depuis ses dix ans. La situation est particulièrement difficile, mais elle semble tout de même assez bien s'en tirer. Ses parents, surprotecteurs, le vivent par contre plus laborieusement qu'elle. Un événement arrive et Flora a un souvenir. Peu importe le nombre de fois où sa mémoire des dernières heures s'efface, elle se souvient précisément de cette situation et elle fera tout pour conserver ce moment et, mieux encore, pour le reproduire et tenter de réparer enfin sa mémoire. Pleinement consciente de sa situation, ce que Flora prend comme décisions démontre sa grande force de caractère, sa détermination et son courage. 

À chaque deux heures environ, sa mémoire retourne à l'âge de dix ans et Flora doit à nouveau tout se rappeler. Pour ma part, ces répétitions récurrentes m'ont un peu lassée, me donnant le goût, à quelques reprises, de le mettre de côté quelques instant et même de le laisser tout simplement tomber. De plus, j'y ai vu quelques incongruités comme le fait qu'elle se souvienne chaque fois de sa routine à exécuter ou encore qu'elle ait bu de la bière la veille. Ces petits pépins causent des flous et des questions restent en suspens.

Malgré une lecture un peu difficile, j'ai persévéré et j'en suis tout de même contente puisque la fin m'a réconciliée avec les détails que j'ai le moins aimés, ou du moins, m'a donné envie de connaître la suite. La finalité est très bien pensée et l'intrigue intelligemment ficelée. En cours de route, on se fourvoie sur le dénouement, notre compréhension est alternée et on ne sait pas trop quoi croire. Cela a d'ailleurs réactivé mon intérêt vis-à-vis le récit. C'est un roman différent avec une histoire qui nous déboussole puisque, tout comme Flora, le nombre de repères se comptent sur les doigts d'une main.

Merci aux éditions AdA
pour cette lecture     


Aucun commentaire:

Publier un commentaire