06/03/2018

Et plus si affinités - Sara Barnard

Steffi a été une muette sélective pendant la plus grande partie de sa vie — elle est restée silencieuse pendant si longtemps qu’elle se sent complètement invisible. Mais Rhys, le nouveau garçon de l’école, la voit. Il est sourd, et à cause de sa connaissance de la langue des signes de base, elle est chargée de s’occuper de lui. 

Pour Rhys, cela lui importe peu que Steffi ne parle pas; ils trouvent des moyens différents pour communiquer. Steffi trouve qu’elle a une voix, et elle tombe amoureuse de la seule personne qui lui fait sentir assez courageuse pour l’utiliser.

Éditeur: AdA 
Genre: Romance 
Parution: Janvier 2018








Rhys est sourd et nouveau à l'école. La direction de l'école a aussitôt pensé à Stefanie, qui a une belle base en langage des signes à cause de son mutisme sélectif, pour l'aider, lui faire faire une visite. Une belle chimie se développe aisément entre les deux. L'humour de Rhys détend l'atmosphère et sauve la situation à quelques reprises. Ce dernier a une grande facilité à entrer en contact avec les autres et je l'ai trouvé souvent patient et même bonace envers les paroles et comportements des autres à son égard. Je me suis attachée à Stéfanie, dès le départ, par sa solitude. Le mutisme sélectif est bien représenté et l'on comprend rapidement que ce n'est pas parce qu'elle ne veut pas parler, mais plutôt parce qu'elle en est incapable. Quelque chose l'en empêche: certaines situations l'effraient plus que d'autres et l'anxiété qui la gagne change la donne d'une fois à l'autre. 

Avec les efforts que Steffi déploie pour communiquer et sortir de sa coquille et les pensées de Rhys qui a peur d'être un poids pour les autres, on découvre des personnages authentiques, sentis. Malheureusement, leur relation est maintes fois remise en question. Est-ce qu'ils se font vraiment du bien ou se nuisent-ils mutuellement? Le sujet est apporté avec doigté tout en utilisant des mots justes. Tout est bien traité, jusqu'au visionnement d'un film à deux. Chapeau à l'auteure pour les petits détails qui font de ce récit une lecture réaliste. De plus, je suis certaine que cette histoire en sensibilisera quelques-uns vis-à-vis les gens qui vivent la même situation que ces deux-là. Les paroles dites et les gestes posés, même sans vouloir mal faire, peuvent être blessants. Ce livre tend à démontrer que nous devons agir avec eux comme avec n'importe qui d'autre, et ce, sans les infantiliser.

Cependant, je me dois de souligner que j'ai été déçue du nombre d'erreurs dans ce roman: une traduction boiteuse, des lettres et des mots manquants, des phrases incompréhensibles, l'emploi de mauvais mots... Outre cela, l'histoire est mignonne et coule super bien. Les deux personnages principaux évoluent bien et traversent avec brio les difficultés qu'ils rencontrent ensemble et individuellement. Pour terminer, j'ai trouvé intéressant les deux premières pages sur lesquelles sont illustrés les lettres et les chiffres en langage des signes. 


Merci aux éditions AdA
pour cette lecture     


Aucun commentaire:

Publier un commentaire