21/10/2021

Olivia Vendetta - Hugo Meunier

 

« C'est un cliché, mais je rêve depuis des années d'assommer mon passé à coups de pelle dans face pour enfin faire la paix avec mes vieux démons. Un ambitieux programme pour des retrouvailles organisées dans une cabane à sucre. »

De retour d'exil, Olivia renoue avec de vieux amis, mais surtout avec de douloureux souvenirs, en marge du conventum soulignant les vingt ans de la fin de son secondaire. Toutefois, cette réunion à saveur nostalgique n'est qu'un prétexte pour régler des comptes et mettre à exécution un plan mûrement réfléchi.

Un roman où s'entremêlent la violence de l'adolescence, l'histoire d'un voyage initiatique et le récit d'une vengeance, avec les hits des années 90 en trame sonore.

Éditeur: Stanké
Genre: Drame / suspense
Parution: Mai 2021








Hugo Meunier a bâti son deuxième roman autour du personnage d’Olivia Vendette, partie vivre à l’étranger, en Inde plus particulièrement. Cette dernière nous raconte des moments marquants de son secondaire, tandis que, mal dans sa peau, elle essayait de trouver sa place en tant qu’Étienne. Des instants parfois doux, mais bien souvent cruels alors qu’elle et ses amis sont victimes d’une petite clique qui se croit supérieure aux autres. Ce texte nous replonge inévitablement dans nos souvenirs du secondaire, peu importe le clan dans lequel nous étions, et peu importe notre cote de popularité.

Également, chaque chapitre démarre par un extrait d’une chanson des années 90, et vous en reconnaîtrez certainement quelques-unes. C’est un roman plutôt dur puisqu’Olivia et ses amis sont intimidés, mais aussi humiliés et déshumanisés sans que leurs bourreaux expriment de remords. Certains moments de son présent m’ont moins touchée personnellement, mais ils n’en sont pas moins pertinents. Je ne cautionne en aucun cas les gestes posés par l’un ou l’autre des personnages, mais je comprends Olivia et tous ceux qui se sont rangés de son côté. La violence verbale et physique hypothétique la vie des victimes de façon permanente, et Olivia fait un rappel à tous, autant aux élèves qui allaient au secondaire avec elle, mais également aux lecteurs. C’est une histoire qui vous marquera à coup sûr grâce à la singularité des personnages et aux thèmes exploités.





19/10/2021

Post-mortem - Marilou Addison

 

Photographie post mortem : pratique courante au XIXe et au début du XXe siècle qui consistait à mettre en scène un défunt comme s’il était toujours vivant, et à le prendre en photo.

À cette époque, la mort n’était pas un tabou. On veillait les dépouilles, on ne les cachait pas en vitesse. Mais de nos jours… Qui sait ce que la vue de telles photos peut faire à un esprit torturé ?

Il est parfois si facile de basculer de l’autre côté… celui de la folie.

Éditeur: De Mortagne
Genre: Horreur
Parution: Septembre 2021







Post-mortem est le nouveau roman horrifique de Marilou Addison. Heureusement pour moi, il est moins sanglant que son précédent. Tout d'abord, l'on fait la connaissance de Dom, un père irresponsable et manipulateur, qui a très peu à offrir aux gens de son entourage. Une bonne partie du bouquin tourne autour de son traumatisme d'enfance ainsi que de ses problèmes de jeux et de dettes. 

Il y a aussi ses enfants Angélie et Théo. Cette dernière, si adorable et douce se retrouve prise dans une mauvaise situation bien malgré elle. Quant à son fils, il est un ado pas très loquace et dans sa bulle, comme bien d'autres. Alors qu'il est un des éléments clés du livre, j'aurais préféré que son histoire soit plus développée, décrite, et sa psychologie davantage approfondie. Également, il ne faut pas sous-estimer le rôle de la grand-mère qui paraît si douce, mais qui, en réalité, donne froid dans le dos.

Quant à l'intrigue principale, tout se joue vraiment dans le dernier tiers et se fut trop peu pour moi. Je n'ai pas compris pourquoi l'emphase est autant mise sur Dom. Néanmoins, lorsque les événements s'enchaînent et que tout déboule, il est impossible de refermer ce livre. C'est un récit qui désarçonne avec un dénouement choquant dont vous aurez de la misère à vous remettre. De plus, le roman est en fait le dossier de l'enquête amassant les dépositions et les preuves. Cela ajoute un cachet et une autre dimension à l'histoire qui devient encore plus tangible. 

De la même auteure:
16 ans et papa: X
Bouche cousue: X
Hockey mom: X
Soccer mom: X



pour ce roman déstabilisant   



11/10/2021

Terreur à Smoke Hollow - Katherine Arden

 

Depuis le décès de sa mère, Ollie, 11 ans, se réfugie dans la lecture. Un jour, elle croise une femme déterminée à se défaire d'un livre qu'elle prétend maudit. Ollie l'emporte et le dévore. Il raconte l'histoire d'Elizabeth Morrisson et de ses fils Caleb et Jonathan, mystérieusement disparus après avoir passé un pacte avec un spectre. Le lendemain, un homme la met en garde contre leurs fantômes.

Éditeur: PKJ
Distributeur: Interforum Editis Canada
Genre: Thriller jeunesse
Parution: Décembre 2020









Tout part d'une légende qui parle d'un pacte, de revenants et de disparitions. La situation initiale est intrigante grâce aux mystères que laisse planer une femme inconnue au langage étrange. C'est au contact de cette dernière qu'Olivia, âgée de onze ans, tombe en possession d'un livre qui relate une histoire plutôt sombre et insolite. Cependant, l'élément déclencheur amené par une panne d'autobus est loin d'être original, déjà vu plusieurs fois auparavant, mais plusieurs autres scènes ont su me faire frissonner par moment.  En revenant d'une sortie scolaire, coincée au milieu de nulle part, avec une menace qui plane, Olivia comprend qu'elle n'a plus qu'une option: prendre les jambes à son cou.

Olivia m'a plu par sa grande intelligence, son imagination débordante et divertissante et sa débrouillardise. Heureusement pour elle, Olivia n'est pas seule dans ce bourbier. En compagnie de Coco, la nouvelle solitaire, et Brian, le sportif populaire qui va à l'encontre de quelques préjugés, elle essayera de sauver ses compagnons de classe tout en restant saine et sauve. De surcroît, une amitié improbable, qui va au-delà du paraître, se développe alors qu'ils apprennent à se connaître. 

Tout comme la couverture le laisse présager, cette lecture en est une parfaite à lire en automne, emmitouflé dans une chaude douillette. Rapidement, l'ambiance devient stressante et oppressante. La température, le décor ainsi que les êtres fantastiques et paranormaux donnent froid dans le dos et campent bien l'atmosphère. On a l'impression d'être plongé avec eux au milieu d'un paysage brumeux et de se sentir épié. Les trois héros risquent leur vie à plus d'une reprise et, à certains moments, la crainte qu'ils ne reviennent pas tous indemnes est bien présente. Outre le fait que le vilain de l'histoire abandonne la partie assez rapidement, ce livre est à la hauteur des Chair de poule que je lisais enfant! Cette histoire est à faire frémir et, désormais, je ne verrai plus les épouvantails du même œil!


pour ce roman angoissant 





08/10/2021

7 jours tout inclus, tome 2 : Vents contraires - Sophie Huard

 

Clara, Sam et leur mère se rendent à Palm Beach pour leur première mission en tant qu'agents officiels du SAFE. Ils doivent retrouver les précieux bijoux d'Alyson Davis qui ont été volés par son ex-mari Scott Hill. Mme Davis est convaincue que ce dernier les revendra lors des vacances en Floride qu'il a planifié avec leurs deux filles, Lexie et Maddie. Mais la mission s'avère plus périlleuse que prévu quand il s'avère que Scott Hill a reçu des menaces du dangereux groupe de motards les Deadly Gators qui veulent s'en prendre à ses filles. Le trio d'agents, en plus de récupérer les bijoux volés, doit également assurer la sécurité des deux adolescentes. La protection des soeurs devient primordiale pour Sam, lui qui s'est épris de Maddie...

Éditeur: La Bagnole
Genre: Policier
Parution: Septembre 2021







Sophie Huard est de retour avec le deuxième tome de la série 7 jours tout inclus. Clara et Sam, frère et sœur, respectivement en secondaire trois et cinq, se font confier une nouvelle mission, qui est d'ailleurs très bien résumée d'entrée de jeu. Après le Mexique, c'est au tour de la Floride de les accueillir. 

Sam est un adolescent qui se met souvent les pieds dans les plats par ses paroles et sa hâte à agir, et cela crée de délicieuses situations pour les lecteurs. Clara amène un côté plus rationnel à l'histoire. Ensemble, ils forment un bon duo. Ils sont intrépides et ils n'hésitent pas à risquer leur vie pour leurs clients et leurs amis. Également, ils sont vifs d'esprit: ils ont une belle facilité à répliquer et à trouver des excuses et des plans plausibles. C'est un plaisir de découvrir comment ils se sortent de toutes ces situations imprévisibles. De plus, leurs taquineries l'un envers l'autre sont humoristiques et allègent l'atmosphère angoissante, par moment. 

Le seul détail sur lequel j'ai accroché c'est le fait que les solutions sont parfois trop simples, encore une fois. Néanmoins, comparativement au premier tome, celui-ci est plus captivant et haletant. L'urgence et le danger se font sentir: il y a des poursuites, des explosions et même des enlèvements. Malgré la précarité de la situation, les deux agents et les filles sous leur protection visitent quelques sites animaliers ce qui agrémente la lecture et équilibre bien le rythme du roman. Ce deuxième tome a dépassé mes attentes, et je suis déjà impatiente de lire le prochain.

De la même série: 
7 jours tout inclus, tome 1 : Destination danger: X


Merci aux Éditions de La Bagnole
pour cette trépidante aventure   



01/10/2021

Bilan du mois - Septembre 2021

            




                                                                    
12 romans 
1 BD +  mangas
 Pages: 3397 (Romans) + 48 (BDs)


Mon top 3:
La triple vie de Charlie, tome 1, Coeur de rockeuse - Carine Paquin (X)
La floraison des nénuphars - Marie-Christine Chartier (X)
L'hiver écarlate, tome 1, Endestad - Eve Patenaude (X)

Mes lectures mitigées du mois:
International guy, tome 6: Montréal - Audrey Carlan

Autres lectures agréables du mois:
Point zéro - Alan Gratz (X)
Wapke - Collectif (X)
La boutique aux poisons - Sarah Penner (X)
Toutes les vies possibles - Patrice Godin (X)
Sauvage - Owen Laukkanen (X)
Sois belle et tais-toi - Marie Gray (X)
Horizon, tome 2, La zone mortelle - Jennifer A. Nielsen 
Sacrifices - Gabrielle et Darianne Charron (X)

BDs / Mangas:
Monster Délices, tome 2 : Un coeur d'or - Sylvain Dos Santos (X)




Achats: 
My little lie - Vi Keeland & Penelope Ward
Stars, tome 1 - Anna Todd

Cadeau:
La boutique aux poisons - Sarah Penner
Tête de brume - Mélanie L'Hérault


Services presse:
Point zéro - Alan Gratz
L'hiver écarlate, tome 1 - Eve Patenaude
Toutes les vies possibles - Patrice Godin
L'inconnue de la Seine - Guillaume Musso
Douance : La boîte à outils
7 jours tout inclus - Sophie Huard
Post mortem - Marilou Addison
L'affaire Lily X - Julie Rivard


Nationalité des auteurs:
Québec: 7
Canada: 1
États-Unis: 4
France: 1


Genres lus:
Autobiographique: 1
Contemporain: 2
Drame:1
Fantastique: 2
Historique: 1
Romance: 2
Science-fiction: 3
Suspense: 1


Ma PAL: 
Mois passé: 89
Ajouts: 2
lus: 5
Total: 86

Ma Wishlist: 15

Sagas en cours:  20 (15 à jour, 5 en retard)
Commencées: 2
Avancées: 1
Terminées: 0









Pumpkin automne Challenge: 8/12

Challenge Pige m'en trois (Juillet à Septembre):
Lire un des trois livres choisi par un binôme:
Tout pour toi - Sara Agnès L. 
Inacceptable - Stéphanie Gauthier
Terminal, tome 2 - Noémie Gauthier ✓

1 lettre par mois: Sois belle et tais-toi - Marie Gray

Goodread: 124/150




30/09/2021

Tout les vies possibles - Patrice Godin

 

« Tu fais quoi, l'écrivain ?
Comment, qu'est-ce que je fais ? Je me remets au travail, je réfléchis.
Nah. Tu fous rien. Tu restes là sans bouger, les mâchoires serrées et les yeux dans le vague. Tu tournes en rond dans ta tête. »

La vie. La mort. La solitude. Le temps qui file. Qui nous échappe. Une blessure de course qui nous empêche d'avancer, un roman que l'on ne saisit pas encore et que l'on n'arrive pas à écrire. En ces temps troubles, de courtes réflexions sur l'existence, ses beautés, ses
zones sombres, les fantômes qui l'habitent. L'amour de la littérature aussi, du cinéma et de la poésie. Puis, au détour, une mère biologique retrouvée qui apaise une peine profonde. Le sentiment d'avoir été abandonné. L'histoire d'un homme seul à l'aube, entre un automne et un printemps, qui dialogue avec lui-même.

Éditeur: Libre expression
Genre: Autobiographique / Développement personnel
Parution: Septembre 2021







Dans ce livre, Patrice Godin s'exprime sur une panoplie de sujets. D'abord sur son prochain roman (son inspiration et son désir envers ce bouquin), mais aussi de ses écrits en général, passés, présents et futurs. Par le fait même, il évoque son amour des livres et de la course. Il effleure parfois des thèmes plus sombres comme la souffrance, les idées noires, le suicide et son penchant pour l'alcool. 

"Mais je préfère l'aube. L'aube me touche. 
J'aime la voir prendre feu. Prendre vie.
Chacun de ces instants où l'on ouvre les yeux sous
un jour nouveau relève d'une chance inouïe."

Au fil du roman, Patrice livre des pensées qui reflètent parfois les miennes, assurément les vôtres aussi, et d'autres qui ont le pouvoir de nous faire réfléchir. Ce bouquin rassemble soixante-sept chapitres, très courts, à lire tranquillement pour prendre le temps de peser les mots et de capter leur écho. Plusieurs phrases sur la vie, la mort, le temps et la connaissance de soi ont résonné en moi, dont celles qui nous rappellent la fragilité de la vie, le côté éphémère de chaque moment. 

"Je fuis les certitudes qui conduisent à l'arrogance,
mais j'ai toujours pensé que, dans le doute,
il fallait foncer. Quitte à se casser la mâchoire,
quitte à en prendre salement la gueule."

Toutes les vies possibles est un recueil intimiste dans lequel l'auteur nous offre un regard sur ses pensées, ses souvenirs et des bribes de sa vie en exposant sa sagesse et ses faiblesses. Patrice Godin a une belle force, un calme exemplaire et une façon de voir les situations qui est inspirante. 

Du même auteur:
Boxer la nuit: X
Sauvage, baby: X

Merci à Librex        
pour cette excellente lecture

La boutique aux poisons - Sarah Penner

 

Règle no 1: le poison ne doit jamais être utilisé contre une femme.
Règle no 2: le nom des clientes et celui des victimes doivent être consignés dans un registre.

Dans une ruelle sombre de Londres, par une froide soirée de février 1791, Nella attend sa cliente. Autrefois guérisseuse officielle, l’apothicaire utilise désormais ses connaissances pour des desseins plus obscurs en vendant des remèdes à des femmes prêtes à tuer pour s’affranchir des hommes qui leur empoisonnent la vie. Un jour, une jeune fille de 12 ans, Eliza, se présente à la petite boutique située au 3, Back Alley; aussitôt, une amitié improbable naît entre elles et déclenche des événements hors du commun.
En 2017, Caroline Parcewell célèbre son dixième anniversaire de mariage à Londres, seule, après avoir appris l’infidélité de son mari. En trouvant une vieille fiole dans la boue des rives de la Tamise, l’historienne en herbe ne peut résister au mystère qu’elle représente, d’autant plus qu’elle pourrait être liée à des assassinats irrésolus depuis plusieurs siècles. Au fil de ses découvertes, Caroline voit son destin s’entremêler à ceux de Nella et d’Eliza dans une série de hasards qui n’en sont peut-être pas…

Éditeur: Guy Saint-Jean
Genre: Historique / Suspense
Parution: Août 2021







Pour son premier roman, Sarah Penner met en scène trois protagonistes séparés par deux siècles. Tout d'abord, en 1791, il y a Nella, une apothicaire de 41 ans, et Eliza, une fillette âgée de douze ans. En alternance, l'auteure bascule de nos jours avec Caroline, une jeune femme qui adore l'histoire. Cette dernière est partie en voyage, seule, le temps de remettre sa vie en perspective et de revoir ses priorités. Par un heureux concours de circonstances, elle trouve une fiole qui la fascine et aussitôt elle entame des recherches. 

Les trois personnages prennent, tour à tour, la parole. Malheureusement, la distinction entre  chacune des femmes est subtile. Le vocabulaire reste le même d'une narratrice à l'autre, et ce, même si plusieurs années les séparent. Éliza exprime une grande naïveté à propos de certains sujets, mais les mots qu'elle emploie et la formulation de ses phrases, trop bien structurées, amènent une incohérence chez ce personnage. Également, plusieurs femmes sont obnubilées par l'envie d'enfanter. Alors que pour l'une d'entre elles, c'est un tournant majeur du récit, pour les deux autres, c'est une information superflue qui crée une certaine redondance et qui aurait pu être effacée. 

Le contexte, plutôt original, est ce qui m'a incité à découvrir ce roman. Le mélange d'histoire, de suspense, de mystère et de magie m'a absolument ravie. Les thèmes évoqués sont aussi intéressants. Le personnage de Nella apporte une réflexion sur la culpabilité envers des gestes posés et leurs conséquences, les secrets que l'on garde bien enfouis ainsi que la vengeance. 

Finalement, c'est un récit dont certains éléments auraient pu être davantage peaufinés, mais j'ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture grâce à l'ambiance de plus en plus oppressante, entre autres. L'histoire de Nella et d'Éliza est captivante, et j'aurais même apprécié que ces deux dames prennent encore plus de place dans ce récit, que leur dénouement s'étiole sur quelques pages supplémentaires. Je ne lis pas souvent de romans historiques, mais le contexte de celui-ci a attisé ma curiosité, et je ne suis pas déçue de l'avoir découvert!


Merci à Guy Saint-Jean   
pour cette lecture captivante