13/01/2017

Gardiens des Cités Perdues - T1 - Shannon Messenger


Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?

Éditeur: Lumen
Distributeur: Interforum Editis Canada 
Genre: Fantastique
Parution: 2014






De temps en temps, moi et Le roux qui lit faisons une lecture commune. Cette fois-ci, nous avons été un peu plus gourmands en décidant de faire une lecture commune avec une saga complète. C'est de cette façon que Gardiens des Cités perdues s'est retrouvé dans mes mains. Il faut aussi dire que les pochettes ont grandement contribué à me convaincre. 

Le personnage principal, Sophie, est une jeune fille de 12 ans mise à l'écart par ses camarades à cause de ses grandes capacités intellectuelles, notamment sa mémoire photographique. Aussi, elle garde un secret: elle entend les pensées des autres. Lors d'une sortie au musée, elle croisera Fitz qui bousculera sa vie et tout ce qu'elle connaissait à ce jour. De plus en plus inquiétant et de plus en plus mystérieux, un accident fera naître une nouvelle capacité chez Sophie. Mais que se passe-t-il, et surtout, qui est-elle vraiment? 

Fitz l'entraînera dans un monde où chacun a une place et un métier associé à son propre talent. Ici, de mon point de vue, il y a un petit bémol. Beaucoup de parallèles peuvent être faits avec la série Harry Potter: la situation de Sophie, le monde caché aux yeux des humains, la soudaine puissance de Sophie alors que jamais auparavant elle en avait entendu parler et même la petite boutique des Dizznee me faisait penser à celle de baguettes Ollivander. L'histoire n'est pas mauvaise pour autant, mais dans ce premier tome, je trouve qu'il manque d'éléments uniques qui pourraient différencier davantage cette saga d'une autre. 

Le cheminement de Sophie ne sera pas facile. Elle vivra des moments déchirants auxquels elle devra faire face et ce, pratiquement seule. C'est une petite fille qui se fit à son instinct et qui fonce peu importe le danger qui pourrait s'ensuivre. Heureusement, elle côtoie des gens qui l'apprécient comme telle. Il y a Dex qui manifeste une énergie surprenante, un tempérament facile à apprivoiser. Keefe nous semble un peu plus distant, mais il dégage un petit quelque chose de magnétique. On ne peut pas oublier Fitz, toujours là pour porter main forte. Mais qui dit amis, dit aussi ennemis et on croise justement la route de Biana et Stina, deux petites pestes. Malgré ses quelques amis, les gens sont intransigeants envers elle et sa nouvelle situation; je les ai parfois trouvé durs. Et comme si tout cela n'était pas assez, Sophie se retrouvera, bien malgré elle, aspirée dans une spirale infernale où sa vie sera mainte fois en jeu. On développe assurément une grande empathie pour elle. 

Tout ce qu'elle connait n'existe plus, mais plus déstabilisant encore, beaucoup de nouveaux éléments font surface: des animaux et des espèces disparus il y a longtemps ou encore sortis tout droit des contes et légendes. C'est une histoire avec de la magie et des pouvoirs à profusion.  Il y aussi du suspense avec toutes les situations angoissantes dans lesquelles nous entraîne Sophie. On s'attache à cette jeune femme et ma sensibilité m'aura mis les larmes aux yeux avec la fin que j'ai trouvé un tantinet émouvante. Quoique bourré d'informations quand même utiles, certains passages étaient plus long que d'autres. Je suis tout de même bien curieuse de voir ce que le deuxième tome nous réserve. En espérant que nous explorerons un peu plus en profondeur la symbolique des Gardiens. 


Chronique du tome 2: X
Chronique du tome 3: X
Chronique du tome 4: X
Chronique du tome 5: X
Chronique du tome 6: X



pour cette aventure     






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire